camernews-fifa

Fifa-Fécafoot : Silence, on travaille

Fifa-Fécafoot : Silence, on travaille

Une délégation de l’institution mondiale du football, conduite par Primo Corvalho, le patron des affaires juridiques de la Fédération internationale de football association (Fifa), séjourne en ce moment au Cameroun, dans le cadre de la finalisation des travaux du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise. Les deux instances travaillent à trouver un accord sur les différentes activités menées en huit mois d’exercice par l’organe transitoire de la Fécafoot.

Lesdits travaux qui se déroulent à huis clos ont débuté ce vendredi au Hilton hôtel de Yaoundé et s’achève demain samedi. C’est la salle « Mont Kilimandjaro », située au dixième niveau de cet établissement hôtelier que les deux entités ont choisi de se concerter de 8H à 18H, heure du Cameroun.

Mais, pour cette première journée, la très élastique séance de travail du jour a dû aller encore au-delà, car, au moment où Camfoot quittait les lieux, rien ne laissait encore présager d’une quelconque fin à l’intérieur de cette salle, méticuleusement gardée par des agents de sécurité en faction. Difficile donc de s’en approcher ou d’y avoir accès si l’on ne présente pas patte blanche. Rien non plus ne filtre. Impossible de lire dans les boules de cristal. Les seuls mouvements perceptibles sont les aller et retours de certains membres du Comité de normalisation dont, le Pr Adolphe Minkoa She, l’un des vice-présidents du comité, ou encore de Tombi A Roko Sidiki, le Secrétaire général de la Fécafoot. Ce dernier revenu de la salle à un peu plus de 17H, le pas pressant, n’a de temps que pour passer à son assistante de bureau, une pile de documents frappés du sceau Fécafoot. Sans doute des premières résolutions issues de ces travaux. Là encore, l’on n’en saura rien. C’est l’omerta.

Même pas Laurence Fotso, la nouvelle patronne du département de la communication, accostée dans la foulée de ces va-et-vient ne dira mot sur le niveau d’avancement des travaux. Toute réserve gardée, elle nous informe néanmoins que « le point sur les travaux effectués sera fait demain (Samedi 15 mars, ndlr) à 18H au cours d’une conférence de presse de la Fifa et de la Fécafoot si les choses se terminent au plus tôt ».

Il est clair que ce n’est que ce samedi que l’opinion sera fixée sur les résolutions prises au sortir de cette concertation conjointe. Mais, il peut à priori s’agir de la question sur certaines dispositions des textes et statuts de la Fécafoot, jusqu’à lors, empreints à quelques insuffisances. Cette dernière rentre ainsi dans la révision des textes, l’une des tâches assignées par la Fifa au Pr Joseph Owona et son équipe.

Primo Corvalho devrait également se prononcer sur le destin du Comité de normalisation dont l’échéancier d’exercice arrive à expiration le 31 mars dernier. C’est en effet le représentant de la Fifa qui devrait fixer l’opinion sur une prorogation ou non du mandat du comité, à la lumière de ce qui a déjà été fait, ou de ce qui reste à faire. De là, se dégagera aussi la tenue ou non des élections à la tête de la Fécafoot, quoique celles-ci semblent de plus en plus hypothétiques, si tant est qu’elles ne se sont pas encore déroulées dans les ligues régionales décentralisées qui participent du collège électoral.

camernews-fifa

camernews-fifa