Fichier electoral plus de 16.000 nouveaux inscrits dans le Littoral

Le délégué régional a lancé une campagne pour booster davantage les inscriptions.On pourrait bien attribuer la mention assez bien à la délégation régionale d’Election’s Cameroon pour le Littoral. A en croire le délégué, Ildevert Claude Emmanuel Tete, le processus d’inscription sur le fichier électoral va bon train. Rendu au lundi 13 juillet 2015, les nouveaux électeurs enregistrés «sont au-delà de seize mille (16.000). Ce chiffre qui peut être réparti grosso modo de la manière suivante : un peu plus de dix mille deux cent s(10.200) hommes, cinq mille huit cent (5.800) femmes.» Il y a parmi ces inscrits «près de soixante (60) handicapés et pratiquement dix mille sept cent cinquante (10.570) jeunes. Ce

qui, pour cette dernière catégorie représente environ 67% d’inscriptions réalisées» dixit Ildevert Claude Emmanuel Tete. Il se targue de ce résultat, car «ces nouvelles inscriptions en cours, comparées à celles de l’année dernière sont en nette augmentation». Il en veut pour preuve les résultats obtenus à la même période en 2014. «A titre de rappel, jusqu’au 31 août 2014, nous avions bouclé la révision du fichier électoral de cette année-là avec quinze mille six cent vingt huit (15.628) nouvelles inscriptions réalisées». Avant la clôture des inscriptions, le 31 août prochain, le Littoral est déjà à plus de 16.000 nouveaux inscrits.

Les résultats peuvent encore être meilleurs, si seulement si toutes les parties prenantes s’impliquent. «En termes d’implication, nous continuons malheureusement à déplorer la faible implication des partis politiques dans la conduite du processus de révision, ce qui se manifeste concrètement par leur très faible participation en travaux des commissions communales mixtes, au sein desquelles ils doivent pourtant être représentés», regrette le délégué. «C’est pour moi l’occasion de leur demander de prendre conscience de la nécessité qu’il y a à mener ce travail ensemble. C’est un travail d’équipe conduit par Election’s Cameroon.» En attendant que les partis politiques se bougent les pouces, « nous nous attelons à tout mettre en œuvre pour que le rythme atteint à la date d’aujourd’hui continue d’être soutenu, au besoin qu’il soit davantage plus soutenu, et que la tendance oscillante se poursuive jusqu’au bout.»

Dans la région, le délégué vient de lancer l’opération baptisée «campagne citoyenne». Il est question notamment pour le personnel d’Elecam d’organiser des causeries éducatives sur l’intérêt de s’inscrire. Les cibles sont les étudiants, les hommes, les femmes via leurs associations, les handicapés. Et pendant les différentes descentes, il faudra faire d’une pierre deux coups. Sensibiliser et faire de nouveaux inscrits. L’objectif est d’atteindre, au soir du 31 août 2015 le chiffre de 20.000 nouveaux inscrits.