camernews

Fête de l’unité : la voiture du chef de l’etat Tombe en panne

Fête de l’unité : la voiture du chef de l’etat Tombe en panne

La 44e fête de l’Unité du Cameroun se serait passée dans la quiétude si un incident majeur survenu lors du défilé au boulevard du 20 Mai de Yaoundé n’ait une fois de plus présenté la décrépitude dans laquelle la vieillesse d’un système népotiste a plongée le Cameroun.

Pour les téléspectateurs de la Cameroon Radio Télévision (CRTV), cet incident ne sera pas visible. Le maquillage avec le plan d’un avion faisant un balayage aérien aura permis de ne pas voir la limousine noire de départ être poussée tel un « taxi-brousse » par quelques personnels du cabinet civil. Le Chef de l’Etat, S.E Paul Biya venait alors de se faire « lâcher » par sa « mécanique ».

D’après les témoignages de personnes présentes au boulevard du 20 Mai et ayant assisté à la scène, lorsque le Chef de l’Etat fit son apparition sur le lieu de la fête, il était engouffré dans une limousine noire escortée de gardes du corps. Arrivé sur les lieux pour effectuer la revue des troupes après avoir salué le Ministre de la défense Joseph Beti Assomo et être descendu du véhicule, le retour en voiture ne se fera plus en limousine noire mais avec la blanche amenée illico presto pour palier à la panne de la première.

Si l’on peut mettre cela sous le coup de la non maitrise des caprices de la machine, l’on devrait aussi s’interroger sur le budget colossal déboursé chaque année pour l’entretien des voitures se trouvant dans un gigantesque parking à la présidence de la république. Sous la responsabilité d’un expert en Mercedes recruté par les soins de l’ancien DSP Pierre Minlo Medjo, le pouponnement des voitures devant être utilisés lors de la fête de l’unité au boulevard ont toujours été une priorité.

D’après nos sources, ces deux limousines utilisées aujourd’hui sont des acquisitions du Président Ahmadou Ahidjo. Très prisées depuis la prise de pouvoir de Paul Biya, ils ressemblent aujourd’hui a des objets de musée tant leur vieillesse ne permet plus de trouver des pièces de rechange pour palier à leur insuffisance mécanique. Raison pour laquelle le Chef de l’Etat s’est permis d’acheter il y a quelques mois des Maybag de marque allemande qu’il va justement utiliser lors de la soirée de gala offerte à plusieurs convives dans la salle des banquets du Palais de l’Unité.
   
Le pire étant passé, la prochaine fête permettra certainement de voir le renouvellement de ce parking présidentiel démontrer sa performance.

 

camernews

camernews