Festival: le leadership au féminin

La première édition de « Celebrating Women » s’est déroulée récemment à Yaoundé

 

Des femmes déterminées à braver des obstacles qu’elles considèrent désormais comme fictifs. Des dames résolues à atteindre leurs objectifs. Ici l’on parle de  « Femmes » car l’on s’est convaincu de ce que « Elle » au pluriel peut être source de merveilles. Voilà de façon résumée, la dynamique du vent « Celebrating Women » qui a soufflé du 24 au 25 mars dernier, à l’esplanade du musée national à Yaoundé. Entre stands d’exposition, différents ateliers et conférences débats, la touche féminine n’a pas fait grise mine. Pour sa première édition, le festival s’est voulu un espace de partage d’expériences pour mûrir des acquis ou les développer dans un certain sens. Un cadre d’échange de savoir-faire, pour ne plus parler de lacunes, mais de choses à parfaire.
Ainsi, de l’entrepreneuriat, à la communication en passant par la mode, le design et la restauration, la photographie, l’organisation a mis l’accent sur des secteurs porteurs où les femmes ne manquent pas d’atouts pour être des leaders. Pour y parvenir, une liste d’invités-experts de divers domaines aura contribué à meubler les idées (Céline Victoria Fotso, Jean Paul Tchomdou, Miss Biopharma 2017, Michelle Ngoumou, Yolande Bodiong, William Nsaï…) La co-organisation de cet évènement porte la signature de deux directrices de publication, Gaëlle Onana (Yaoundé C’Koment) et Ségolène Moussala (Starter Magazine). Pour Ségolène Moussala, l’un des défis majeurs est celui de rallier le maximum de personnes à la cause de ce festival. Parmi les visiteurs, Claire Enangue, une étudiante : «C’est déjà bien d’avoir pensé à une telle initiative. J’ai vu des tas de choses intéressantes. Mais j’aimerais qu’il y ait plus de filles, de femmes », confie-t-elle. « Celebrating Women » est désormais inscrit dans les agendas.