camernews-adoum

Fédérations sportives : Adoum Garoua promet une subvention

Fédérations sportives : Adoum Garoua promet une subvention

Il y a longtemps que le ministre des Sports et de l’éducation physique n’a pas prononcé le mot « subvention », devant la presse locale. Depuis le début de la saison en cours pour être plus précis. Mais ça, c’était avant ce jeudi 7 mai 2015. Adoum Garoua vient en effet de promettre qu’à partir de cette année, « le ministère des Sports va subventionner les Fédérations civiles sportives nationales.

Tout le monde est concerné ; le genre sera respecté, tout comme les handicapés »t. « A partir de la semaine prochaine a-t-il ajouté, nous allons offrir aux Fédérations civiles sportives nationales des équipements et du matériel sportifs pour une valeur d’environ 450 millions de francs ».

Cette double annonce a été faite à l’occasion du lancement de la troisième Conférence annuelle des services centraux, déconcentrés et rattachés du Ministère des Sports et de l’éducation physique. Les travaux qui s’achèvent ce vendredi ont été placés sous le thème : « Gouvernance et administration performante du sport et de l’éducation physique pour un Cameroun émergent ».Depuis hier donc, les personnels des services centraux, déconcentrés et rattachés du Minsep échangent à travers une vingtaine de thèmes et de sous-thèmes sur les voies et moyens de consolider les acquis du mouvement sportif camerounais. L’objectif visé consiste à « harmoniser les points de vue et les pratiques sur la mise en œuvre de la politique nationale du sport et de l’éducation physique », a-t-on appris.

De grands chantiers annoncés

Le Cameroun prépare en effet trois grands chantiers : l’Afro-basket dame 2015, les Coupes d’Afrique des nations (Can) féminine 2016 et masculine 2019. Et il y a également l’Académie nationale de football (Anafoot) qu’il faut mettre en œuvre avec la construction de l’Ecole supérieure de football, sans oublier le Programme pilote de détection et de formation des talents sportifs lancé mercredi. Les résultats attendus de cette Conférence sont donc nombreux notamment, l’amélioration de la performance de ces acteurs ; l’amélioration de la collaboration entre l’administration publique et lesdits acteurs ; et enfin, l’amélioration de l’efficacité et de l’efficience de l’administration publique du sous-secteur. Notons que cela fait 12 ans que cette Conférence annuelle ne s’est pas tenue. La dernière édition remonte à 2003.

 

camernews-adoum

camernews-adoum