camernews-abdouraman

Fecafoot/FIFA – Sentence: Le TAS botte Abdourahman en touche

Fecafoot/FIFA – Sentence: Le TAS botte Abdourahman en touche

La nouvelle est dans l’air depuis mardi 13 mai 2014. Le Tribunal arbitral du sport (Tas) de Lausanne en Suisse, a rejeté la requête additionnelle d’Abdouraman Hamadou, à effets suspensifs, contestant la prorogation du mandat du comité de normalisation de la Fécafoot par la Fifa.

L’équipe conduite par Joseph Owona que l’ancien directeur de cabinet de Iya Mohammed accusait de vouloir s’éterniser à la tête de l’instance faîtière du football peut dormir tranquille, le temps du Mondial Brésilien. Pour le concerné, ce n’était pas l’enjeu principal de sa requête. «C’est un sentiment de soulagement dans la mesure où l’enjeu principal pour nous n’était pas la suspension ou non de la décision de prorogation du mandat du Comité prise par la Fifa le 21 mars dernier. On s’y attendait un peu, compte tenu des conditions très restrictives que s’impose habituellement le Tas quand il s’agit d’effet suspensif. L’enjeu pour nous résidait au niveau du motif qu’utiliserait le Président de la Chambre d’Appel. Nous constatons avec beaucoup de soulagement que ce motif, l’absence de dommages irréparables, n’est pas un motif de fond et qu’en plus les exceptions relatives à la qualité des plaignants soulevées par la Fifa n’ont apparemment pas été retenues», se satisfait-il.

Sur la question de savoir si le verdict de l’affaire au fond ne sera pas lié à cette première décision, l’ancien directeur de cabinet d’Iya Mohammed est plutôt confiant: « Tout au contraire, le contenu de cette décision nous conforte avec nos avocats dans l’idée que nous avons de très bonnes chances de l’emporter au fond. Une audience sera organisée au siège du Tas et la sentence finale sera très probablement rendue après la Coupe du monde ». A suivre.

 

camernews-abdouraman

camernews-abdouraman