camernews-fecafoot

Fécafoot : Le gouvernement convié à la Fifa…avec Tombi ?

Fécafoot : Le gouvernement convié à la Fifa…avec Tombi ?

L’aiguille trotte à la seconde, la date du 20 mars 2015 approche. Celle qui a été donnée comme rallonge supplémentaire au Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), en attendant de trouver un [autre] dénouement à la crise. La solution, pour le moins hâtive, pourrait bien être trouvée cette semaine, car une mission gouvernementale serait en route dès ce lundi 16 mars 2015, à destination de Zurich en Suisse au siège de la Fédération internationale de football association (Fifa).

La délégation sera composée selon les informations Camfoot, par Louis Paul Motazé, le Secrétaire général des services du Premier ministre (très au faîte de la crise à la fédé depuis son enlenchement), Adoum Garoua et probablement Tombi A Roko, l’actuel SG de la Fécafoot. Il sera sans doute question pour l’émissaire du Cameroun d’échanger avec le patron de la Fifa sur la suite à donner au charivari à la fédération après le 20 mars prochain, avec l’hypothèse de la prorogation, avec ou non de nouveaux hommes au Comité de normalisation. Bref, on en saura un peu plus au sortir de la réunion de son Comité Exécutif que la Fifa tiendra le 19 mardi prochain à son siège à Zurich.

Avec Tombi, ou niet !

En outre, Louis Paul Motazé aura dans sa suite, et sur injonction de la Fifa, Tombi A Roko Sidiki. « La Fifa a exigé que le Secrétaire général de la Fécafoot qui gère l’administration de la Fécafoot soit de cette délégation. Le gouvernement, à travers le Premier ministre, n’avait d’autre choix que de demander au TCS de remettre le passeport de Tombi », nous révèle notre source. C’est alors que le voile s’est levé sur la question du passeport de Tombi A Roko Sidiki qui de fait, « n’avait jamais été remis, et il était interdit de sortie du pays », souffle-t-elle à Camfoot. En effet, le patron de l’administration de la Fécafoot a une affaire en instruction au Tribunal Criminel Spécial depuis son interpellation à Douala en janvier dernier alors qu’il s’apprêtait à regagner la Guinée Equatoriale où se disputait la Coupe d’Afrique des nations 2015.

 

camernews-fecafoot

camernews-fecafoot