camernews-tombi

Fécafoot : le candidat Tombi livre sa profession de foi

Fécafoot : le candidat Tombi livre sa profession de foi

Le Secrétaire général sortant de la Fédération camerounaise de football et candidat au scrutin fédéral de lundi prochain a officiellement déclaré sa candidature vendredi au cours d’une conférence de presse à l’Hôtel Mont-Febé de Yaoundé. Lors de sa profession de foi, Tombi A Roko a réuni autour de lui les différentes personnalités qui composent sa liste, celle née du consensus imposé naguère par le gouvernement camerounais.

Chef de file de la nouvelle Fécafoot composite, qu’il qualifie lui-même de « nouvelle dynamique », Tombi s’est offert le loisir de décortiquer minutieusement son programme subdivisé en onze points essentiels, aux côtés de ses nouveaux affidés, notamment David Mayebi, Geremi Njitap et Antoine Essomba Eyenga, qu’accompagnaient les fidèles à l’instar de Pierre Batamack, Luc Koa, Yvonne Asta, Charles Nguini ou encore Franck Happi. « Avec un peu de recul, en y regardant très clair, froidement, je pense que ce n’est pas une mauvaise liste. C’est une liste composée, un mélange, c’est notre liste », dira Tombi A Roko.

Les onze points de son projet couverts par le slogan « Agir ensemble » constitue selon Tombi A Roko, le « onze entrant d’une équipe de football », tant il prend en compte les points saillants du sport-roi au Cameroun et les financements y afférents.

Le principal challenger de Robert Atah mise d’entrée sur la collaboration avec les autorités administratives ; ensuite sur l’administration et les finances à moderniser et à restructurer, sur le développement des infrastructures, avec la construction à l’horizon 2018 et en partenariat avec les municipalités de 5 à 7 pelouses synthétiques et naturelles dans les stades existants dans certaines localités, qui ne sont pas concernées par les CAN 2016 et 2019.

Il mettra également un accent sur le football amateur, avec entre autres ambitions d’atteindre 55 000 licenciés et environ 4000 nouveaux éducateurs d’ici à 2019. La part belle sera aussi faite au football professionnel avec la signature d’une convention avec la LFPC, visant à réduire le nombre de clubs d’élite. Avec les sélections nationales, Tombi envisage avec l’onction du gouvernement de faire signer des contrats à tous les entraineurs des différentes sélections. Les autres aspects concernant la Direction technique nationale avec la mise sur pied d’un plan quadriennal, le football jeunes, le domaine de la communication…ne seront pas en reste.

Pour ce programme, le candidat Tombi A Roko a fait des prévisions qui s’élèvent à un peu plus de 15 milliards FCFA, montant qui sera généré des différents investissements faits dans et autour du football, qui est selon lui un « produit commercialisable ».

 

camernews-tombi

camernews-tombi