camernews-fifa

Fécafoot : la Fifa a t-elle « disqualifié » tous les candidats ?

Fécafoot : la Fifa a t-elle « disqualifié » tous les candidats ?

Tous éliminés. Tombi à Roko, Joseph Antoine Bell, Jules Nyongha, Robert Atah, Robert Penne, et Brigitte Mebande ont-ils été de facto tous éliminés de la course à la présidence de la fédération ? On peut le penser si l’on s’en tient à la lettre que Jérôme Valcke, le SG de la FIFA a adressé au président du Comité de normalisation, Joseph Owona, le vendredi, 26 novembre dernier.

Dans ce courrier, la Fifa annonce non seulement que son « Comité d’urgence a décidé d’autoriser le report des élections à la condition qu’elles aient lieu le 28 février 2015 au plus tard, et d’étendre le mandat du Comité de normalisation en conséquence », mais fixe également les conditions dans lesquelles le prochain scrutin devrait se tenir. « Les élections devront avoir lieu selon les statuts adoptés le 23 août 2014 », a insisté l’instance faîtière du football mondial qui précise par ailleurs que : « le processus électoral ne sera pas rouvert à d’autres candidatures que les cinq têtes de liste déposée au 10 novembre 2014 ». Or, c’est là que réside tout le problème.

Cinq ou six candidats ? Le 10 ou le 17 novembre ?

D’abord, la Fifa parle de « cinq têtes de liste », alors qu’il y en a six (06) au total. A moins qu’une tête de liste ait été mise d’office hors-course.

« C’est incompréhensible. Tout le sait qu’il y a eu six candidatures déclarées au lieu de cinq. Je pense que c’est une erreur de la part de la Fifa », analyse un commentateur sportif.

Ce n’est pas tout. L’instance internationale se réfère ensuite à la date du « 10 novembre », alors que les candidats avaient jusqu’au 17 novembre pour déposer leurs dossiers de candidatures. Et donc, au soir du 10 novembre, aucun dossier de candidature n’avait été déposé.

« Tous les six dossiers de candidature ont été déposés au secrétariat technique auprès de la Commission électorale, le 17 novembre, date limite de dépôt desdits dossiers. Aucune tête de liste ne l’a fait au soir du 10 novembre », confirme une source à la Fécafoot.

« Ce qui veut dire que si l’on s’en tient à la Fifa, aucun candidat n’est techniquement en lice pour cette élection. Puisque personne n’a déposé son dossier dans cet intervalle de temps. Là encore, il y a erreur. Je pense que la Fifa voulait parler du 17 novembre », ajoute un autre commentateur.

La Fifa se serait donc doublement trompée ? Certainement que oui.

Arthur Wandji

JPEG - 349.7 ko
JPEG - 279.5 ko

 

camernews-fifa

camernews-fifa