Faux médicaments: plusieurs stocks incinérés à Bertoua

Charles Domingo Noubissi, président du réseau Camerounais des personnes vivant avec le Vih-Sida

 

Des stocks de médicaments de toutes sortes, empaquetés ou non, consumés par les flammes, selon le respect des règles environnementales. La scène se passe, ce 22 mars 2017, à la décharge municipale de Koumé-Bonis, à la périphérie de Bertoua. Autour de cet important stock de drogues d’une provenance douteuse et jugé sensiblement nocif pour la santé humaine et environnementale, des personnalités au rang desquelles Augustin Kenyatio, inspecteur général des services du gouverneur de l’Est, le maire de Bertoua 1er,  Me Bembell D’Ipack Olivier Cromwell, des sectoriels de la santé, de l’environnement, du commerce et les hommes de médias. Avant l’incinération, le Dr Floribert Mabouli Nkomom, administrateur du fonds régional pour la promotion de la santé de l’Est, prend le soin d’expliquer la provenance de ces produits mis sous embargo.
« Il s’agit des médicaments génériques issus des circuits illicites et périmés. Ils ont été saisis dans la ville de Batouri, en mars courant, avec l’appui du préfet de la Kadey et dans la ville de Garoua-Boulaï, en septembre 2016, avec l’appui du sous-préfet. Ces médicaments sont estimés à une valeur de 21 millions  de F », détaille-t-il. Relevant que « l’autre stock de médicaments  périmés a été saisi par la Croix-rouge française et le HCR, estimé à une valeur de 10 millions de F ». « Il s’agit là d’un stock de médicaments importants génériques, qui peut faire beaucoup de mal à nos populations », reconnaît l’administrateur. Non sans souligner que, cette démarche s’inscrit dans le souci des pouvoirs publics de lutter contre la vente illicite des médicaments et surtout d’assurer une consommation de médicaments de qualité aux populations. C’est en cela que l’incinération effectuée ce mercredi revêt toute son  importance, parce qu’elle permet d’éviter que ces produits ne soient recyclés et remis dans les circuits de distribution, pour tuer les êtres humains innocents.