camernews-pendaison

Faits Divers: Un homme d’affaires retrouvé pendu près d’Edea (Littoral)

Faits Divers: Un homme d’affaires retrouvé pendu près d’Edea (Littoral)

Le corps de Boh Aguibis  a été découvert à l’aube du 10 août 2016 à Missole II. Sa femme est suspectée d’avoir embauché des hommes pour le tuer. Le Préfet de la Sanaga-Maritime obligé d’intervenir.

Le corps de Boh Aguibis a été retrouvé pendu à un arbre à l’aube du mercredi 10 août 2016 dans un espace broussailleux de Missole, une localité située entre Douala et Edea, dans la Région du Littoral. Des membres de la famille du mort ont tôt fait d’accuser sa femme de l’avoir tué. Peu après la découverte macabre, une opposition violente a mis aux prises des membres de la famille du défunt et ceux de la famille de son épouse indexée. Ce qui a eu le don de faire intervenir  le Préfet  de la Sanaga-Maritime, Fritz Dikosso Seme.

Le chef de terre s’est rendu sur les lieux de la querelle en compagnie de ses principaux collaborateurs et a pu ramener le calme. Le médecin légiste qui faisait partie de sa délégation a expliqué que l’homme d’affaires âgé de 47 ans ne s’était pas suicidé et qu’il avait été probablement tué dans la nuit. Peut-être les mêmes qui avaient attenté à sa vie deux semaines plus tôt.

Les policiers du commissariat central d’Edéa qui enquêtent sur l’affaire rapportent que la femme du défunt avait remis 5 millions de Francs CFA aux assassins pour en finir avec son mari. Bien qu’ils l’aient capturé, ils n’avaient pas pu ôter la vie à ce dernier. Il avait porté plainte et un des malfaiteurs avait été arrêté. La commanditaire avait alors pris la fuite en compagnie des autres tueurs qu’elle avait recrutés. La police lui a mis la main dessus mardi après-midi. La dépouille de Boh Aguibis a été déposée à la morgue de l’hôpital régional d’Edéa. L’enquête ouverte par le commissariat central de la ville d’Edéa devrait livrer bientôt d’autres secrets.

camernews-pendaison

camernews-pendaison