camernews-fait

Fait divers: Un élève gendarme tué à Djoum (Sud)

Fait divers: Un élève gendarme tué à Djoum (Sud)

Selon notre source, il est sorti du centre d’instruction pour aller cambrioler au quartier.

C’est une information que relaie le quotidien Le Jour dans son édition du 27 février 2017. Au bout des lèvres des populations de la ville de Djoum dans la Région du Sud, l’assassinat d’un élève gendarme surpris en plein cambriolage dans la maison d’un habitant. Le journal rapporte que la semaine dernière, la recrue de la gendarmerie nationale «s’est évadée du centre d’instruction et s’est retrouvée au quartier en soirée».

L’élément s’est rendu dans la maison d’un habitant de la ville. Vêtu de son uniforme, il a indiqué à l’occupant de la demeure qu’il a trouvé ce jour-là, qu’il s’agissait d’une opération de rafle, indique le quotidien.

«D’après des sources proches de l’enquête «la nouvelle recrue demandera ensuite au propriétaire de la maison de lui présenter les factures de ses biens», peut-on. Alors que ce dernier ira dans la chambre pour chercher les documents demandés par l’élève gendarme, celui-ci, d’après une autre source proche du dossier rencontré par le journal, va alors se mettre à vider la maison. Une fois le propriétaire sorti de sa chambre, il va se rendre compte de ce qui se passe. C’est alors qu’il va crier ô voleur, alertant ainsi tout le quartier.

«En réaction aux cris de détresse du voisin, les populations du quartier sont sorties en masse et ont tabassé la nouvelle recrue à mort», raconte le journal. Ce dernier a rendu l’âme suite aux coups qu’il a reçus et du fait des blessures qu’il a eues. Le journal dit qu’alors qu’une enquête s’est ouverte, «le propriétaire de la maison où la nouvelle recrue est allée cambrioler est poursuivi».

camernews-fait

camernews-fait