camernews-boko-haram

Extrême-Nord: Trois civils tués dans une attaque de Boko Haram

Extrême-Nord: Trois civils tués dans une attaque de Boko Haram

Les militants de la secte islamique nigériane ont également incendié plusieurs maisons avant de se replier au Nigéria.

L’Arrondissement de Mora, qui partage des frontières avec le Nigéria voisin, a une fois de plus reçu la visite des adeptes d’Abubakar Shekau. Selon des sources militaires, un groupe de la branche de l’Etat Islamique de l’Afrique de l’Ouest, Boko Haram, a fait une incursion dans la nuit de samedi à dimanche dans le village Kangarwa vers Mora.

Le bilan provisoire de cette nième attaque de Boko Haram fait état de trois civils tués, plusieurs maisons incendiées et de nombreuses motocyclettes des villageois emportées par les militants de Boko Haram.

Cette attaque intervient au lendemain de la visite du Président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, au Cameroun. En plus du message de condoléances qu’il a adressé à son homologue camerounais et au peuple camerounais pour la catastrophe d’Eséka, le Président tchadien a aussi dressé le bilan de la guerre qu’il mène conjointement avec ses voisins contre Boko Haram.

«Nous avons fait un excellent travail dans le cadre de la lutte contre Boko Haram. J’admets que Boko Haram aujourd’hui n’est plus Boko Haram de 2014, il est devenu l’ombre de lui-même», a relevé Idriss Deby avant son départ de Yaoundé samedi dernier.

Le Chef de l’État du Tchad a tenu à «féliciter et remercier surtout les riverains du Lac Tchad qui se sont constitués en comités de vigilance et qui ont soutenu l’engagement de nos forces en dénonçant ces criminels» qui cherchent à créer un Etat Islamique dans la zone du Lac Tchad.

camernews-boko-haram

camernews-boko-haram