Extrême-Nord: Le Préfet du département du Mayo-Tsanaga appelle 64 enseignants du primaire à regagner chacun son poste de travail.

Depuis le 07 mars dernier un communiqué y relatif est diffusé sur les ondes de la station de la Cameroon radio and television (CRTV) Extrême-Nord.

La situation étant alarmante, le Préfet du département du Mayo-Tsanaga dans la Région de l’Extrême-Nord a décidé de prendre le taureau par les cornes. Par un communiqué radio il demande à 64 enseignants absents des postes de travail dans son unité administrative à les regagner sans délais. Faute de quoi ils seront placés en position d’absence irrégulière. Jean Daniel Djouboina l’autorité administrative a donc décidé d’interpeller ces derniers par le communiqué radio diffusé sur la station régionale de la CRTV depuis le 7 mars 2018.

Notre confrère Mutations dans son édition du 20 mars 2018 indique que le Préfet du Mayo-Tsanaga a dressé une liste complète de ces absentéistes. Dans cette liste on retrouve les matricules des enseignants interpellés. Il y a des précisions sur les dates d’affectation des hommes de la craie aux différents postes. Les années d’absence varient entre septembre 2010 et septembre 2018. «Le décompte fait état de 17 enseignants absents de leurs postes dans l’arrondissement de Mokolo. Les arrondissements de Koza et de Bourha enregistrent respectivement 13 et 12 absentéistes. Soulédé-Roua et Hina comptabilisent chacun six enseignants qui manquent à l’appel. A Mogodé et dans le Mayo-Moskota, cinq manquent à l’appel dans chacun des arrondissements. Deux personnels d’écoles d’application et un à la délégation départementale de l’Education de base du Mayo-Tsanaga font également partie de la liste», rapporte le quotidien.

La situation ci-dessus décriée n’est pas sans conséquence. Les chefs d’établissement dans le Mayo-Tsanaga sont obligés de tenir plusieurs salles de classe à la fois. Ce qui entraîne les effectifs pléthoriques et impacte négativement sur la qualité des enseignements et les conditions de dispensation des cours.