camernews-beti

Extrême-Nord: Le Ministre de la Defense Joseph Beti Assomo appelle les populations à vaincre la peur

Extrême-Nord: Le Ministre de la Defense Joseph Beti Assomo appelle les populations à vaincre la peur

Selon le Ministre délégué à la Présidence chargé de la Défense, les mesures sont prises par les autorités pour venir à bout de la secte islamiste Boko Haram, à l’origine des attentats qui continuent d’endeuiller les populations de cette partie du pays.

Le Ministre délégué à la Présidence de la République chargé de la Défense a bouclé dimanche, une visite de travail de deux jours dans la Région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Joseph Beti Assomo s’y est rendu au lendemain d’une série d’attentats kamikazes  qui ont fait au moins onze morts dans les localités de Kolofata et de Mora.

Joseph Beti Assomo était dans l’arrondissement de Kolofata, département du Mayo Sava, une ville qui a connu un mois du Ramandan particulièrement sanglant avec au menu, des attentats kamikazes et accidents causés par des engins explosifs improvisés. Le membre du Gouvernement dont les activités à Kolofata ont débuté par une réunion de crise avec les autorités de la région et les différents corps de l’armée camerounaise est  allé dans les sahré afin de présenter les condoléances du Chef de l’Etat aux familles des victimes.

Aux forces de défense, Joseph Beti Assomo a indiqué que le combat devrait se poursuivre et s’intensifier. Le Mindef a par ailleurs condamné le comportement des 32 militaires qui ont récemment manifesté à l’Extrême-Nord le 13 juin, assimilant leur manifestation à des actes de milices. Selon le Ministre de la Défense, ces derniers ne sont plus considérés comme des soldats camerounais. Ils ont été mis à la disposition du Tribunal militaire pour jugement.

Avant de retourner à Yaoundé dimanche, Joseph Beti Assomo est allé la grande mosquée de Maroua prier avec les fidèles musulmans à l’occasion de la fête du Ramadan. Aux habitants de la ville Chef-lieu de l’Extrême-Nord, il a demandé de vaincre la peur et de vaquer normalement à leurs occupations. Il assure que des résolutions ont été prises pour venir à bout des actes barbares de la secte Boko Haram. Une trentaine de personnes ont été tuées lors d’une quinzaine d’attaques kamikazes dans la Région de l’Extrême-Nord durant le mois du Ramadan. La plupart de ces attentats ont été commis dans la localité de Kolofata.

camernews-beti

camernews-beti