camernews-boko-haram-victimes-blesses

Extrême Nord: 11 morts et 29 blessés dans un double attentat-suicide à Kangaleri

Extrême Nord: 11 morts et 29 blessés dans un double attentat-suicide à Kangaleri

Le troisième kamikaze qui portait une ceinture explosive est activement recherché par les forces de l’ordre.

Le village Kangaleri, une localité camerounaise, non loin du Nigéria, située dans l’arrondissement de Mora, département du Mayo-Sava a été doublement frappé ce dimanche matin par des attentat-suicides. Selon le bilan dressé par les autorités administratives du Mayo Sava, onze personnes (dont les deux kamikazes) ont trouvées la mort et 29 autres ont été blessées lors des attentats.
Les blessés ont été transportés à l’hôpital de Mora et à l’hôpital régional de Maroua où ils reçoivent des soins. Les éléments du 42e Bataillon d’infanterie motorisé (BIM) de Mora se sont aussitôt mobilisés à Kangaleri pour sécuriser les lieux et rechercher le troisième kamikaze qui s’est enfui avec sa ceinture explosive.
Cet autre attentat intervient moins d’un mois après celui de Mora où sept personnes avaient trouvées la mort. Le dimanche qui est un jour d’adoration pour les chrétiens, est devenu le jour le plus dangereux à l’Extrême Nord. Les attentats de Mora (7 morts), Kerawa (37 morts), Kolofata (9 morts) et Kangaleri (11 morts) ont tous eu lieu le dimanche.
Les commerçants désertent déjà les marchés tout comme les chrétiens désertent les lieux de cultes par peur d’attentat. En l’espace de deux mois, plus d’une soixantaine de Camerounais ont perdus leurs vies dans les différents attentats dans cette partie du pays.
Logistiquement affaiblie, la secte Boko Haram s’est spécialisée dans la fabrication des bombes humaines. Des jeunes enfants sont sacrifiés au quotidien au profit des barbares qui prêchent contre la culture occidentale pourtant ils utilisent la technologie occidentale pour leurs barbaries.
camernews-boko-haram-victimes-blesses

camernews-boko-haram-victimes-blesses