camernews-essimi-menye-conf-presse-hp

Evacuation sanitaire d’Essimi Menye: Le FMI a déboursé une bonne partie des 45 millions nécessaires à l’opération

Evacuation sanitaire d’Essimi Menye: Le FMI a déboursé une bonne partie des 45 millions nécessaires à l’opération

L’ancien ministre de l’Agriculture et du développement rural est actuellement interné à l’hôpital américain de Neuilly en France où il subira son opération.

L’ancien ministre des Finances, Lazare Essimi Menye, qui souffre d’une hernie discale, a finalement quitté le Cameroun lundi 30 novembre 2015 à bord d’un avion médicalisé mis à sa disposition pour son évacuation. Selon le quotidien Mutations qui en fait la révélation dans son édition n°4036 en kiosque jeudi 3 décembre 2015, il est accompagné de douze personnes. Entre autres, son épouse et quelques policiers chargés de son encadrement sécuritaire.

Mutations révèle également la structure hospitalière qui a accueilli Lazare Essimi Menye: «L’ancien ministre de l’Agriculture et du développement rural est actuellement interné à l’hôpital américain de Neuilly en France, réputé pour la qualité des soins. En cas de complications, il sera transféré aux Etats-Unis».

Lazare Essimi Menye a été évacué grâce à l’assurance qu’il avait souscrite au Fonds monétaire international (FMI) dont il a été fonctionnaire pendant des années, informe le journal à capitaux privés. «Son évacuation, que des sources dans le sérail chiffrent à 45 millions de F CFA, a été en gros supportée par le FMI. Le gouvernement camerounais n’y a contribué que minimalement», poursuit le journal en soulignant que le montant déboursé par le Cameroun ne lui a pas été fourni.

Le 23 octobre dernier, alors qu’Essimi Menye était interné à l’hôpital de la Caisse nationale de prévoyance sociale à Yaoundé, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, a adressé une correspondance au président de la République via le secrétaire général de la présidence de la République pour lui faire part des souhaits d’Essimi Menye d’être évacué vers les Etats-Unis, pour bénéficier des soins plus appropriés pour le mal dont il souffre, et être suivi par sa famille.

Selon Mutations, le président Paul Biya attendait que toutes les démarches entreprises par l’épouse de l’ancien ministre soient bouclée pour son opération. Comme qui dirait, il avait déjà tranché entre les arguments et contre-arguments au sujet de l’évacuation d’Essimi Menye sous enquête judiciaire.

 

camernews-essimi-menye-conf-presse-hp

camernews-essimi-menye-conf-presse-hp