camernews-Nathalie-Koah

ETO’O, NATHALIE KOAH : L’AFFAIRE RENVOYÉE

ETO’O, NATHALIE KOAH : L’AFFAIRE RENVOYÉE

L’audition des témoins ne s’est pas poursuivie jeudi, car le nouveau juge devra s’imprégner du dossier.

Les débats dans l’affaire Samuel Eto’o Fils contre Hélène Nathalie Koah, ouverts le 4 décembre 2014, ne se sont pas poursuivis jeudir au tribunal de première instance de Yaoundé, Centre administratif. L’affaire a néanmoins été appelée au rôle, avant d’être renvoyée au 16 février prochain pour « nouveaux » débats. Ce renvoi pour « nouveaux » débats, comme l’a précisé le juge, est la conséquence des vastes mouvements enregistrés dans le corps judiciaire, lors des travaux du Conseil supérieur de la magistrature, présidés le 18 décembre dernier par Paul Biya, le président de la République.

Au terme de ses travaux, certains juges ont été mutés. C’est le cas avec ceuxlà qui devaient trancher sur le dossier de l’affaire Eto’o Fils contre son ex-compagnon. Le nouveau juge devra ainsi prendre connaissance du dossier. Le 4 décembre dernier, la citation directe déposée par Samuel Eto’o et celle de Nathalie Koah ont été jointes en une seule procédure. L’affaire remonte depuis mai 2014, Samuel Eto’o Fils lorsqu’il dépose une plainte pour abus de confiance, vol et escroquerie contre son ex-compagne. L’ex capitaine des Lions indomptables qui voulait ouvrir une boutique de vente des équipements sportifs réclame environ 200 millions Cfa à Nathalie Koah.

Alors que la plainte d’Eto’o est examinée par la justice, Nathalie Koah dépose également la sienne où elle accuse Samuel Eto’o de chantage et menace sous condition. Les conseils des deux parties qui estiment que les deux affaires avaient des éléments indissociables ont sollicité la jonction des procédures. C’est ce qui a été fait le 4 décembre dernier. Cette jonction fait en sorte que Samuel Eto’o est considéré comme plaignant et prévenu. Il en est de même pour Nathalie Koah. Lors de la dernière audience, deux témoins de Samuel Eto’o Fils ont ouverts la phase des débats.

 

camernews-Nathalie-Koah

camernews-Nathalie-Koah