États-Unis – 11 septembre: Les Américains vont marquer cet anniversaire par des cérémonies patriotiques à travers tout le pays

Quinze ans après les attentats du 11 septembre, le souvenir de cette malheureuse journée est resté ancré dans les mémoires de nombreux Américains.

Le mardi 11 septembre 2001, dix-neuf terroristes détournent quatre avions de ligne. Deux avions sont projetés sur les tours jumelles du World Trade Center (WTC) à Manhattan (New York) et un troisième sur le Pentagone, siège du Département de la Défense, à Washington DC, tuant toutes les personnes à bord et de nombreuses autres travaillant dans ces immeubles. Les deux tours – dont les sommets culminent à un peu plus de 415 m de hauteur – s’effondrent moins de deux heures plus tard, provoquant l’anéantissement de deux autres immeubles. Le quatrième avion, volant en direction de Washington, s’écrase en rase campagne à Shanksville, en Pennsylvanie, après que des passagers et membres d’équipage, prévenus par téléphone de ce qui se passait ailleurs, ont essayé d’en reprendre le contrôle.

Les attentats du 11 septembre 2001 sont les attentats les plus meurtriers jamais perpétrés depuis le début de l’Histoire. Quinze ans après le souvenir de cette malheureuse journée est resté ancré dans les mémoires de nombreux Américains. À chaque anniversaire depuis 2002, la chaîne MSNBC rediffuse le reportage entier des premières heures de la tragédie. Ce jour, à 8h46, l’heure où la première tour a été touchée, le Président Barack Obama a prévu d’observer une minute de silence à la Maison-Blanche, avant de se rendre au Pentagone pour honorer les victimes de la deuxième attaque qui avait tué 125 personnes.

«En Afghanistan, en Irak, en Syrie et au-delà, nous combattrons sans relâche les organisations terroristes comme al-Qaida et le groupe Etat islamique. Nous les détruirons et nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger notre pays», a-t-il déclaré lors d’un discours.

«Les petites comme les grandes villes vont commémorer ce 15e anniversaire avec pompe comme à New York, plus modestement ailleurs, mais partout avec la même ferveur patriotique qui unit les Américains à leurs heures les plus sombres», indique RFI.

Une cérémonie de commémoration aura lieu au Pentagone, en banlieue de Washington, également théâtre d’un attentat le 11 septembre. Le Président américain Barack Obama, notamment accompagné du ministre de la Défense, Ashton Carter, doit y participer. Quant aux deux candidats démocrate et républicain à l’élection présidentielle, Hillary Clinton et Donald Trump assisteront à Ground Zero à la lecture des noms des victimes, apprend-on.