camernews-Port-Douala

Espace Portuaire : Les ventes aux enchères pour décongestionner le Pad

Espace Portuaire : Les ventes aux enchères pour décongestionner le Pad

Depuis le mercredi 27 août 2014, la session 2014 des mises à prix des marchandises conteneurisées au Port Automne de Douala, est lancée, ce jusqu’au 31 décembre 2014.

LA RÉCENTE ACTUALITÉ sur les problèmes qui se posent avec acuité au Pad n’a laissé personne indifférent. Quand on sait que, 90% de notre commerce transite par l’espace portuaire. Du coup, la congestion de la place portuaire a un impact négatif sur l’économie camerounaise. Notamment en termes de non atteinte du principal objectif pour ce qui est de la logistique d’approvisionnement du commerce extérieur du Cameroun. Ceci au regard de la réduction des délais et des coûts des transactions. Au regard de ce qui précède, la direction des Douanes a décidé de frapper le poing sur la table pour voir enfin l’espace portuaire être décongestionné.

Raison pour laquelle, dans la journée du mercredi 27 août 2014, Andomo Elanga, Chef cellule des ventes des marchandises conteneurisées a procédé au lancement de la session 2014 des ventes aux enchères desdites marchandises sur la place portuaire. C’est au lieu dit Terminal Apm sis à la place de l’Udéac, que ladite cérémonie a eu lieu sous le regard vigilant des hommes et femmes des médias de la capitale économique. Plus d’une trentaine de lots a été ainsi mise en vente.

L’unique raison évoquée par les responsables de cette opération, le désengorgement portuaire. «Le désengorgement portuaire est l’unique raison de cette opération des vente aux enchères qui va s’étendre du 27 août au 31 décembre 2014. Une période qui d’ailleurs est extensible. Si elle arrive à son terme et qu’il y a encore beaucoup de marchandises, il n’est pas exclus que nous allions au-delà de cette date.

On va dire que, le principe de la mise à prix, c’est que nous devons récupérer les droits et taxes qui étaient dus sur la marchandise», a-til affirmé. Pour le chef cellule des ventes des marchandises conteneurisées, la direction des Douanes sera très regardante sur la procédure. Le respect scrupuleux des canons des ventes aux enchères se fera, notamment pour ce qui est des acquéreurs de fausses enchères. Cependant, Mongue Nyamsi Daniel, chef de la vérification et de la liquidation au bureau principal Douala Port C est revenu sur les objectifs assignés à cette session 2014 des ventes aux enchères. «Les marchandises de plus de 90 jours en dépôt au Port automne de Douala seront simplement mises à prix.

Ces ventes aux enchères interviennent comme un palliatif des recettes financières. Du coup, elles viennent en appui au budget. Le désengorgement de l’espace portuaire reste notre cheval de bataille», pourvoit-il. Avant de poursuivre : «L’administration des Douanes a l’habitude des ventes aux enchères publiques. La particularité cette année est que ces ventes s’inscrivent dans un contexte qui est marqué par le constat général d’un engorgement du Port Automne de Douala.

Donc, l’administration des Douanes a trouvé utile de jouer son rôle en activant justement levier des ventes aux enchères. Nous pensons également que si nous procédons à la vente des marchandises qui séjournent au Pad depuis plus de 90 jours, on participera d’une manière ou d’une autre au désengorgement de la place portuaire ». Toutefois, cette opération repose sur trois grands piliers. «Le premier étant celui de la transparence. La Douane va s’arranger à vendre les marchandises dépôt de plus de 90 jours. Ceci pour éviter des conflits et faire croire que la Douane arrache les marchandises.

La rigueur est également de mise dans cette opération. Nous allons respecter tous les canons. Elles seront publiques et interdiction de vente gré à gré. La célérité dans les ventes sera vis-à-vis des acquéreurs qui ont des marchandises. Ils ont droit à 72 heures pour les enlever», soutient Mongue Nyamsi Daniel. Au regard de ce qui précède, le constat est amer. Il existe un volume important de marchandises en dépôt au Pad. Les secteurs du Terminal à Conteneurs, des véhicules, du parc à bois et des marchandises en vrac seront concernés par ladite opération de vente aux enchères lancée par la direction des Douanes.

 

 

camernews-Port-Douala

camernews-Port-Douala