Entreprises publiques. Paul Biya place de nouveaux hommes à la Sodecao

Deux décrets présidentiels signés le 24 juillet dernier nomment respectivement Zacharie Ngba, Jean Claude Eko’o Akouafane et Enang James Enang aux postes de PCA, Directeur Général et Directeur Général adjoint de cette entreprise agricole.

Olivier BOKALE

Un nouveau jour se lève donc pour la Société de Développement du Cacao (Sodecao). En effet, le Chef de l’Etat Paul Biya a procédé mardi 24 juillet 2018 à la nomination de nouveaux responsables à la tête des organes dirigeants de cette entreprise à capitaux public. Ainsi la Sodecao est désormais placée sous le magistère de Jean Claude Eko’o Akouafane, nommé Directeur Général de cette entreprise agricole, placée sous la tutelle du Ministère de l’Agriculture et du développement rural (Minader). Le nouveau promu est d’ailleurs un transfuge de département ministériel puisqu’il occupait le poste de Secrétaire Général du Minader, jusqu’à ce que le décret présidentiel le propulse au poste de DG de la Sodecao. Autant dire que le Président de la République n’est donc pas allé loin pour dénicher le remplaçant de Jérôme Mvondo, le DG sortant de la Sodecao, après un bail de douze années.

Tête couronnée de l’administration

En tout cas, le nouveau promu est une tête bien faite. Le natif du village Enongal, dans le département de la Mvila, région du Sud, est titulaire d’une Maîtrise ès Sciences Economiques option Analyse et Politique Economiques et d’une Licence en Droit Public. Né le 4 septembre 1957, Eko’o Akouafane Jean Claude est produit de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) de Yaoundé. Reçu major au concours d’entrée à cette prestigieuse école des cadres de l’administration publique camerounaise, Jean Claude Eko’o Akouafane en est sorti (en 1983) avec le grade d’administrateur civil, option Economie et Finances. Il a occupé dans les services du Premier ministre les postes de directeur des Affaires générales et de Conseiller technique au cabinet du Premier ministre. Auréolé du grade d’administrateur civil principal de classe exceptionnelle, c’est donc une tête couronnée de l’administration que Paul Biya confie les rênes de la Sodecao. Notons que le décret signé par le Président de la République ce 24 juillet 2018, désigne un nouveau DGA dans la même structure. Et c’est l’ex inspecteur n°2 au Minader, Enang James Enang, qui hérite de ce fauteuil.

Zacharie Ngba, PCA

Dans leurs missions, les nouveaux directeurs vont s’appuyer sur Zacharie Ngba qui a également été promu hier au poste de président du Conseil d’administration à la Société de Développement du cacao (Sodecao). Il convient de rappeler que la filière Cacao-Café a toujours occupé une place de choix dans l’économie réelle du Cameroun. Bien avant le pétrole, c’est le cacao qui était le principal produit d’exportation et apportait des devises au pays. A l’horizon 2020, le Cameroun s’est fixé l’objectif d’atteindre une capacité de production annuelle de 600 000 tonnes de cacao. Mais le pays qui fait face au vieillissement de son verger, a vu sa production péricliter au fil des ans. Vivement que l’arrivée de ces nouveaux hommes dans le top management de la Sodecao, permette de relancer la filière.