camernews-sodecoton

Entreprise: 35 milliards de FCFA pour relancer la Société de Développement du Coton (SODECOTON)

Entreprise: 35 milliards de FCFA pour relancer la Société de Développement du Coton (SODECOTON)

Le quotidien Le Jour dit tenir l’information du dernier conseil d’administration de l’entreprise tenu vendredi dernier à Yaoundé.

Dans son édition du 25 juillet 2016 le quotidien Le Jour rapporte que lors du dernier conseil d’administration de laSociété de Développement du Coton (SODECOTON) tenu vendredi dernier à Yaoundé, la somme de 35 milliards de Francs CFA a été citée comme étant nécessaire pour relancer cette société. Ledit conseil a rassemblé Bayero Mohamadou Bounou, le nouveau Directeur Général de la SODECOTON, Jean Abate Edi’i, le Gouverneur de la Région du Nord, par ailleurs le Président du Conseil d’Administration (PCA) de l’entreprise.

À l’issue de cette réunion, le PCA a fait savoir à la presse que «le conseil avait pour but de remettre l’ensemble des acteurs en ordre de bataille, de rétablir un climat de confiance et de sérénité». Le journal précise que celui-ci a reconnu de manière sibylline que la SODECOTON «traverse une petite zone de turbulence. Il y’avait un problème de management que le Gouvernement a identifié et réglé».

Autre point abordé, la conjoncture internationale défavorable suite à laquelle le prix du kilogramme du coton est passé de 858 FCFA à 823 FCFA. Elle fait qu’actuellement, selon Le Jour, les capacités de production de la SODECOTON sont dans un état de délabrement avancé. À ce propos un cadre de la SODECOTON croisé dans les couloirs a déclaré qu’«on a besoin de 150 camions; pour l’instant nous en avons 70 et il n’y a que 40 qui fonctionnent».

Il faut rappeler qu’en janvier 2016, l’État du Cameroun, principal actionnaire de l’entreprise, n’avait pu verser que 9 milliards de FCFA sur les 30 milliards destinés à l’acquisition des camions, aux renforcements des capacités des usines, ainsi qu’au paiement des producteurs pour la campagne 2015. «Il a donc fallu faire recours aux banques pour mobiliser 35 milliards nécessaires à la relance de la SODECOTON. Pour la campagne 2016, le management précédent a même dû emprunter auprès des banques commerciales avec un taux d’intérêt très élevé qui avoisine les deux milliards de francs CFA», écrit le journal.

 

 

camernews-sodecoton

camernews-sodecoton