Entre 1997 et 2014, le Japon a construit plus de 1500 salles de classe au Cameroun, pour 57,6 milliards FCfa

Sur la période 1997-2014, l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) a construit 1533 salles de classe dans 122 écoles primaires situées dans les 10 régions du Cameroun. Ces investissements ont coûté environ 57,6 milliards de francs Cfa, a-t-on appris de sources internes au ministère de l’Education de base.

Bien que ce projet d’appui à la promotion de l’éducation implémenté par le gouvernement japonais au Cameroun ait concerné les 10 régions du pays, la région du Centre s’en est tirée avec le plus de salles de classe, soit 481 au total. Viennent ensuite le Nord-Ouest (202), le Littoral (195), l’Ouest (163), le Sud (112) et le Sud-Ouest (110).

Les régions les moins loties dans le cadre de ce projet ont été celles de l’Extrême-Nord (74), du Nord (64), de l’Adamaoua (66) et de l’Est (66), qui sont classées comme zones d’éducation prioritaire, du fait, officiellement, du faible taux de scolarisation des populations.