Enseignement numérique: les universités d’Etat bientôt en réseau

Proposition d’une délégation d’entrepreneurs chinois, porteurs de projets, reçue en audience par le Pr. Jacques Fame Ndongo mercredi à Yaoundé.
Un projet d’interconnexion de toutes les universités d’Etat camerounaise est en gestation. La e-National Higher Education Network, évalué à 75 milliards de F, était l’objet de l’audience que le ministre de l’Enseignement supérieur, Pr. Jacques Fame Ndongo, Chancelier des ordres académiques a accordé à une délégation d’entrepreneurs chinois, mercredi. Selon Zhao Dhezi, directeur général de la Sichuang Communication Telecom Construction Company, entreprise chargée de la mise en œuvre dudit projet : « La mise en réseau des universités camerounaises vise à arrimer le Cameroun aux normes de l’enseignement numérique international. Tenez par exemple un enseignant qui se trouve au Minesup et enseigne à l’Université de Yaoundé II pourra dispenser son cours à partir de son bureau à ses étudiants dans l’amphithéâtre et il sera vu dans toutes les universités du Cameroun sans avoir besoin de se déplacer ». Et d’ajouter qu’il en va de même pour le ministre : ce dernier pourra également s’adresser à tous les étudiants des universités d’Etat à partir de son cabinet.

D’après Zhao Dhezi, il s’agit d’une haute technologie. « C’est un grand bond  en avant. Le Cameroun va atteindre un niveau de développement technologique digne des pays modernes. La mission est au Cameroun pour faire le point de ce projet pour lequel un accord cadre de prêt de 75 milliards de F a été récemment signé en Chine entre le ministre chinois du Commerce et le ministre de l’Economie du Cameroun », a expliqué le porte-parole de la délégation chinoise. C’est pourquoi, elle est venue au Cameroun pour rencontrer les différents acteurs dont le Premier ministre, chef du gouvernement, le Minesup et le Minepat, responsables de la mise en œuvre de cette vaste opération de modernisation du système de l’enseignement supérieur. Il ne reste plus que le décret du chef de l’Etat pour entamer les travaux.