camernews-eneo

Énergie électrique: ENEO améliore son parc de production de 130 MW en 3 ans

Énergie électrique: ENEO améliore son parc de production de 130 MW en 3 ans

Eneo Cameroon annonce avoir procédé avec succès, à la mise en service à Maroua, d’une nouvelle centrale thermique. Capable de délivrer une puissance maximale de 10 MW, cet ouvrage alimente le RIN (Réseau Interconnecté Nord).

Cette centrale participe à l’équilibre offre/demande en énergie électrique de la région. De plus, elle offre de réels atouts pour contribuer à la sécurité du RIN, en complément du barrage de Lagdo et de la centrale thermique de Djamboutou.

Selon Hamadou Bivoung, le Directeur de la Production d’Eneo Cameroon, «en mettant en service la centrale thermique de Maroua, Eneo Cameroon traduit dans les faits, l’engagement pris le 29 mai 2017, à l’occasion de la visite à la centrale de Lagdo par le ministre de l’Eau et de l’Énergie. En 2018, l’apport de la centrale de Maroua sera donc capital. Après l’installation de 20 MW de capacité thermique à Djamboutou, la centrale thermique de Maroua s’inscrit dans la mise en œuvre du plan d’urgence d’Eneo pour le septentrion. La prochaine étape étant la réalisation du plan solaire de 35 MW inscrit dans ce programme».

Pour le Directeur Régional d’Eneo pour le Nord, l’Extrême-Nord et l’Adamaoua (DRNEA), cette centrale est une véritable bouffée d’oxygène. «Sa contribution permettra de baisser d’au moins 80% les rationnements d’énergie électrique observés en 2017», souligne Bassoro Hayatou.

Depuis 3 ans, l’effort d’ investissements d’Eneo Cameroon dans la production a permis de doter le pays de capacités nouvelles, soit 50 MW au gaz à Logbaba Douala, la réhabilitation des ouvrages qui a favorisé des gains de disponibilité de 15 MW à la centrale d’Edéa, et +33 MW à la centrale de Limbé qui a été portée à 84 MW, pour ne citer que ces cas majeurs. Au total, l’ensemble du système a bénéficié d’un apport de 130 MW.

Joel Nana Kontchou, Directeur Général de la société Eneo Cameroun, a déclaré: «la mise en service dans les délais de cette centrale thermique est le fruit du partenariat noué avec Aggreko Cameroun et nous sommes impatients de le renforcer afin de garantir le maintien des performances exceptionnelles de nos centrales quand on en a besoin. Nos efforts vont se poursuivre, non seulement avec l’installation du solaire, mais aussi l’amélioration de la capacité d’alimentation de la Région de l’Est où 6 MW seront ajoutés d’ici fin 2017».

La volonté d’Eneo Cameroon est de recourir aux meilleures technologies disponibles pour optimiser et accroître l’efficacité énergétique de son parc de production. Avec le plan d’investissements en cours, Eneo Cameroon va concentrer ses efforts sur la qualité de service, en particulier sur des défis comme celui des supports en bois, de la surcharge des câbles et des transformateurs, en clair, sur le réseau de distribution qui a, à la fois, un important besoin en ressources et en expertise.

camernews-eneo

camernews-eneo