En voici un qui doit faire sourire le Président Paul Biya et son entourage

« Il ne m’appartient pas de chercher le président Paul Biya, c’est à lui de me chercher ».  Ebili Gabriel doit faire sourire le Président Paul Biya et son entourage. L’ancien technicien  radio a l’air très sérieux lorsqu’il évoque cette affaire du Coup d’Etat du 06 avril 1984.

« Il était question que je fasse diffuser la bande, c’est-à-dire, le discours du chef des mutins sur l’ensemble du territoire national »,  confie-t-il à notre confrère cameroun-info.net, avant de poursuivre, c’est ainsi que « Ce que j’avais pensé plus tôt… je ne l’ai fait diffuser qu’à Yaoundé jusqu’à Mbalmayo. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le président Paul Biya est encore au pouvoir. »

Qu’attend-il donc de Paul Biya ?  Deux choses importantes et cela dure depuis des années : « je me porte très mal à cause de mon dossier qui se trouve en ce moment bloqué au ministère des finances, plus précisément à la porte 338 », lance-t-il, dénonçant au passage  la cupidité de certains serviteurs de l’Etat qui lui ont formellement demandé 20 millions de FCFA. En plus notre compatriote pense que la gratification que lui a envoyé le Chef de l’Etat ne lui est jamais parvenue,« C’est le directeur adjoint du cabinet civil, M. Le Joseph qui me l’avait appris de sa propre bouche alors qu’il me recevait en sa résidence ici même à Yaoundé au quartier Biteng », argue-t-il, répondant à la question de notre confrère quant à  savoir  ce qu’il a fait des 😯 millions du Président Paul Biya pour récompenser sa bravoure.

Ebili Gabriel c’est un technicien radio retraité. Il est né le 13 septembre 1957  à Bibondi, un petit village de l’arrondissement de Lolodorf, département de l’océan, région du Sud Cameroun. Ses parents s’appelaient Ndong Emile et  Ntsam Créscence.

« Le jeudi 06 Avril 1982, lorsque le coup d’Etat contre le président Paul Biya est survenu, je travaillais- âgé de 27 ans à l’époque des faits- comme technicien au poste national », témoigne-t-il.