camernews-Enseignant-Afrique

En réalité les séries B, C, D et E sont également des séries littéraires comme la série A.

En réalité les séries B, C, D et E sont également des séries littéraires comme la série A.

Le plus grand nombre de personnes au chômage est le produit de l’enseignement général.Pourquoi l’enseignement général est plus promu par les familles, les organisations de la société civile et l’État? Parce qu’il est le moins coûteux des enseignements comparativement à l’enseignement technique, commercial et industriel.Enseignement général : De l’école maternelle jusqu’au second cycle secondaire(2nde,  première et terminale)

– Au Cameroun, il suffit d’avoir juste quelques salles de classes aux murs en terre battue ou en béton aux toits en paille ou en tôles. Ensuite quelques tables bancs si bois y en a et enfin des craies blanches ;

Enseignement technique : cas Maçonnerie
Pour cet enseignement à caractère pratique on a besoin des instruments tels que : le moule à parpaing, la pèle, la pioche, les seaux, la brouette, la nivelle etc
Un parent doit débourser au début de l’année comme coûts scolaire d’un/e élève au moins 150.000 FCFA

Enseignement industriel : cas Industrie d’habillement (IH)
Le lycée ou le CETIC doit avoir une salle de couture avec machines à coudre, de surfilage et autres accessoires (tissus, des mètres rubans, les aiguilles, les épingles, le fil etc)
Un parent doit débourser au début de l’année comme coûts scolaire d’un/e élève au moins 200.000 FCFA
Comme le coût de scolarité incluant inscription et achat de matériel est très élevé, plusieurs parents préfèrent donc encourager leur progéniture dans l’enseignement général, sachant, pour ceux de cette génération que leurs enfants après leur Baccalauréat iront tout droit dans le registre du chômage.

Pourquoi le chômage est très élevé chez les produits de l’enseignement général ?

La raison est simple: Les mathématiques, les physiques, biologie et chimie dispensées de la 6eme en terminale ne leur mettent pas de créer, d’innover de fabriquer. Tous et toutes ont « buché » les  mathématiques, les physiques, chimie et biologie comme une préparation à un texte de dictée et de récitation. Or, nous savons tous que la dictée ou la récitation n’a jamais rien apporté de constructif pour la formation d’un/e citoyen!

En tout cas, le constat sur le terrain du triangle national d’Afrique en miniature saute aux yeux nus:
–    Beaucoup de licenciés, maîtres, docteurs en mathématiques, en physiques, en chimie et en Biologie parmi les moto-taximen, les taximen et vendeurs et vendeuses de la friperie ; Beaucoup de licenciés, maîtres, docteurs en mathématiques, en physiques, en chimie et en Biologie parmi les call-boxeurs et call-boxeurs
–    Bref, une pléthorique des consommateurs du know-how d’ailleurs en mathématiques, les physiques, chimie et Biologie

Comme c’est à la mode, vous venez de lire aussi : Sent from their iPad and iPhone

À suivre…

 

camernews-Enseignant-Afrique

camernews-Enseignant-Afrique