En marge de la polémique sur les rapports entre Yaoundé et Abuja, Paul Biya envoie René Emmanuel Sadi chez Muhammadu Buhari au Nigéria

Pour la seconde fois en 15 mois, René Emmanuel Sadi, le ministre camerounais de l’administration territoriale et de la décentralisation va se retrouver au Palais présidentiel du Nigéria en qualité d’envoyé spécial de Paul Biya, chef de l’Etat du Cameroun.

Après avoir rencontré en mars 2014 Goodluck Jonathan alors Président du Nigéria, Renè Emmanuel Sadi a quitté Yaoundé hier lundi 22 juin 2015, pour rencontrer cette fois ci Muhammadu Buhari, le Président Nigérian. Martin Belinga Eboutou, le Directeur du Cabinet civil de la présidence de la République du Cameroun qui rend publique à travers un communiqué radio-presse cette information sur le voyage de Renè Emmanuel Sadi, précise que ce dernier est porteur d’un message spécial du chef de l’Etat camerounais adressé au nouvel homme fort d’Abuja.

Si, bien évidement, la teneur du courrier n’a pas été révélée, l’on imagine bien qu’il peut s’agir de la coopération bilatérale entre les deux pays limitrophes qui sont en guerre contre un même ennemi, à savoir le groupe terroriste Boko Haram. Le voyage du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation sonne comme une prise de contact entre les deux hommes qui ne sont pas encore rencontrés depuis le retour au pouvoir de Muhammadu Buhari.  Cette initiative de Paul Biya ouvre aussi la voie à une nouvelle relation entre deux chefs d’Etat qu’on dit en froid.