camernews-agro

En 2015, le groupe agro-industriel Somdiaa a réalisé plus de 34% de son chiffre d’affaires au Cameroun

En 2015, le groupe agro-industriel Somdiaa a réalisé plus de 34% de son chiffre d’affaires au Cameroun

Des sept pays africains (Cameroun, Togo, Côte d’Ivoire, Tchad, Congo, Gabon, RCA) dans lesquels il opère, le Cameroun est le marché le plus dynamique pour le groupe agro-industriel français Somdiaa, qui est principalement actif dans les filières sucre (67,2% du chiffre d’affaires du groupe), farine (31,7% du chiffre d’affaires) et avicole.

En effet, apprend-on des résultats officiels du groupe, la Société sucrière du Cameroun (Sosucam), sa filiale dans le pays, a pesé à elle seule 34,1% (environ 110 milliards de francs Cfa) dans le chiffre d’affaires global du groupe Somdiaa en 2015 (489,7 millions d’euros). Avec cette part dans le chiffre d’affaires global, le Cameroun pèse plus que la Côte d’Ivoire (19,1%) et le Gabon (16,5%) réunis, les deux autres marchés les plus dynamiques du groupe sur le continent.

La contribution du Cameroun dans le chiffre d’affaires de ce groupe agro-industriel devrait croître au cours des prochaines années. En effet, en plus de l’implémentation depuis la campagne 2013-2014 d’un programme d’investissements de 110 milliards de francs Cfa visant à augmenter de 50 000 tonnes la production de la Sosucam en 2017 (pour atteindre 170 000 tonnes), Somdiaa envisage de se lancer dans l’aviculture au Cameroun dès l’année 2017, apprend-on de bonnes sources.

En effet, ce groupe agro-industriel compte en réalité dupliquer au Cameroun son expérience gabonaise, pays dans lequel sa filiale, la Société meunière et avicole du Gabon, qui produisait jusque-là des œufs et de la farine, s’est lancée dans la production des poussins d’un jour depuis 2009. Désormais, elle produit 350 000 poussins par an.

 

camernews-agro

camernews-agro