camernews-ALAMINE-ousmane-mey

Emprunt obligataire 2016-2021: 112 milliards de FCFA déjà souscrits par les banques

Emprunt obligataire 2016-2021: 112 milliards de FCFA déjà souscrits par les banques



L’opération lancée par Alamine Ousman Mey, le Ministre des Finances, le 22 septembre dernier, est visiblement bien accueillie.

Le quotidien Mutations numéro 4229 rapporte que sur les 115 milliards de FCFA d’emprunts obligataires recherchés par le Cameroun, il y’a déjà une souscription de banques estimée à 112 milliards de FCFA. Pourtant, l’opération, après la ville de Douala, a été lancée officiellement par Alamine Ousman Mey, le Ministre des Finances (MINFI), dans la ville de Yaoundé le 22 septembre dernier. Pour le MINFI, l’engouement constaté autour de cette opération – la quatrième du genre faite par le pays – est la «preuve de la solidité» de ladite opération.

Dans les colonnes du quotidien, on apprend que le présent emprunt fait l’objet d’une prise ferme partielle de 112 milliards FCFA mobilisée par un syndicat de prise ferme constitué dans le cadre de cette opération. Alamine Ousman Mey a déclaré à propos qu’«un syndicat de placement est par ailleurs constitué, et comprend outre les membres du syndicat de prise ferme, tout Psi dûment agréé par la Commission des marchés financiers. Les emprunts de l’État du Cameroun allient rentabilité et sécurité». Il faut dire que le syndicat sus évoqué est composé d’Afriland First Bank, EDC Investment Corporation, Société Générale Cameroun, Financial Capital, Cenainvest S.A, BICEC, BGFI Bank Cameroun, UbaCameroon, CBC.

En fait, il faut préciser que les obligations dans le cadre de cette nouvelle opération portent intérêt fixe net de 5,5% sur la durée de l’emprunt qui est de cinq ans, avec une année de différé. «Le remboursement sera effectué par annuités constantes avec un an de différé sur le principal paiement annuel des intérêts. Les intérêts seront payables annuellement à partir de la première date d’anniversaire de la date de jouissance des titres. La date de jouissance des titres retenue est fixée 24h après la clôture des opérations», a déclaré le MINFI.

camernews-ALAMINE-ousmane-mey

camernews-ALAMINE-ousmane-mey