EMMANUEL FORSON « LE FORT TAUX DE PÉNÉTRATION DES SMARTPHONES EST VENU BOOSTER LE TAUX DE PÉNÉTRATION INTERNET AU CAMEROUN »

Il est parmi ceux qui comptent dans la vulgarisation de l’outil internet au Cameroun. Il y roulé sa bosse avec Yoomee, premier fournisseur internet haut débit sans fil, installée au Cameroun depuis 2011. L’entreprise a fait sa mue depuis 2017 pour prendre part comme operateur mobile. Déjà, sur le marché, on note un boom des Smartphones. Le CEO de Yoomee s’est prêté à nos questions pour expliquer la corrélation entre taux de pénétration internet et Smartphones.

S’il y a un élément d’information important à retenir sur le mobile au Cameroun en 2017, que serait-il?

Il est important de noter que le taux de pénétration du mobile ne cesse d’augmenter au Cameroun. En effet, pour une population avoisinant les 25 millions, nous avons un parc d’abonnés mobile autour de 22 millions soit un taux de pénétration de 90%. L’écosystème n’a pas beaucoup évolué, le marché est toujours dominé par les 3 principaux opérateurs. Cependant, il est bon de rappeler l’entrée de Yoomee, initialement Fournisseur d’accès Internet, qui à travers le partenariat signé avec Camtel est devenu Opérateur Mobile Virtuel (MVNO).

Qu’est-ce que la révolution du mobile implique pour Yoomee ?

Une des raisons qui a conduit Yoomee à signer un partenariat avec Camtel, c’est justement la révolution du Mobile. A travers ce partenariat Yoomee, peut offrir des services data mobiles. Le marché de la télécommunication est en forte régression, le focus est mis sur la data. Yoomee ne pouvait donc rester uniquement fournisseur d’accès internet fixe mais plutôt s’orienter sur l’internet mobile qui offre une grosse opportunité. Le taux de pénétration de l’internet à doubler en une décennie grâce a fort taux de pénétration des smartphones. Ainsi, Yoomee peut offrir des offres variées à sa clientèle tant au niveau de l’internet fixe qu’au niveau de l’internet mobile.

Quelle est la place du Smartphone aujourd’hui au Cameroun ?

Il n’est pas à démontrer que le Smartphone occupe une place de plus en plus importante au Cameroun non seulement en zone urbaine mais également en zone rurale. Avec les prix des Smartphones qui baissent régulièrement, les détenteurs de Smartphone sont de plus en plus nombreux.

Quelles évolutions espérez-vous voir sur la scène du mobile au Cameroun dans les 5 prochaines années ?

Le gouvernement du Cameroun à travers le Minpostel développe une politique pour permettre la réduction de la fracture numérique en favorisant l’accès à l’internet à toute la population et sur toute l’étendue du territoire. Le prix de la bande passante a baissé de plus de 40 % de 2015 à 2018 . Ces efforts pour permettre à tous les camerounais d’avoir accès à l’internet. Le train de la transformation numérique est en marche au Cameroun sous l’impulsion de Mme la Ministre des Postes et télécommunication. J’ai eu la chance de participer à un atelier sur le développement de l’économie numérique et l’inclusion financière, à travers l’interopérabilité des services financiers mobiles. Ceci dit, si toutes les mesures en cours sont mise en place, le Cameroun est certain d’atteindre l’émergence numérique dans les 5 prochaines années.