camernews-energie-solaire

Électrification rurale: 1000 localités bientôt électrifiées grâce à l’énergie solaire

Électrification rurale: 1000 localités bientôt électrifiées grâce à l’énergie solaire

Basile Atangana Kouna, le ministre de l’Eau et de l’Énergie, a officiellement lancé la première phase du projet mardi 29 novembre 2016 dans la localité de Ngang, dans le Département de la Mefou et Afamba.

Au Cameroun, sur un taux d’électrification de 48% les zones rurales s’en sortent avec 25% pendant que seulement 65% de la population urbaine a accès à cette commodité liée à la vie moderne. Ces données du Ministère de l’Eau et de l’Energie (MINEE) démontrent l’échec du programme d’électrification rurale sur financement Pays Pauvres et Très Endettés (PPTE), mis sur pied par l’État dans les années 2001-2008.

«Un programme qui prévoyait un accord le raccordement des localités éloignées aux réseaux interconnectés par l’extension du réseau ENEO et l’acquisition des groupes électrogènes par les réseaux déconcentrés, mais qui n’a pas prospéré à cause de son coût élevé pour les localités concernées et les populations cibles, notamment le coût du  carburant et des lubrifiants, comme l’a reconnu mardi dernier Basile Atangana Kouna  à Ngang», révèle Le Quotidien de L’Économie.

Dans sa publication du 1er décembre 2016, le journal indique que la localité de Ngang fait office de pionnière dans la nouvelle politique des pouvoirs publics pour électrifier les zones rurales. Car, elle abrite l’une des premières centrales solaires qui vont désormais fournir de l’électricité dans les zones rurales.

D’après le MINEE, ce projet s’inscrit dans «la volonté du Président de la République Paul Biya de lutter contre la pauvreté en milieu rural. Il a instruit qu’on construise des centrales solaires en milieu rural et nous allons en construire 1000. Nous sommes là aujourd’hui pour inaugurer la première phase de ces centrales, c’est un projet de 166 localités, nous inaugurons aujourd’hui la toute première. Et d’ici la fin de l’année, on va mettre en service 100 et 66 en 2017.

Nous sommes également en train de finaliser la deuxième phase de 184 centrales solaires et ça fera 350. Vous voyez que c’est important. Pour le cas de Ngang, cette centrale va alimenter au moins 150 ménages en énergie électrique, ce qui est une très bonne chose. Sur le territoire national, nous aurons au moins 25 000 ménages pour une production de 12 mégawatts (…)».

camernews-energie-solaire

camernews-energie-solaire