camernews-compteur-electricite-prepaye

Électricité: Eneo prépare la migration vers les compteurs à prépaiement

Électricité: Eneo prépare la migration vers les compteurs à prépaiement

Cette migration vers le prépaiement dans la consommation de l’énergie électrique est contenue dans la décision n°_0096 du 28 mai 2012 du Directeur Général de l’Agence en charge de la régulation du secteur de l’électricité (ARSEL) fixant les tarifs de vente hors taxes d’électricité applicables par la société Eneo Cameroon dès l’année 2012.

Le 26 octobre 2016, les caractéristiques du nouvel appareil ont été présentées au Ministère du Commerce. Il s’agit d’un compteur d’électricité dont le crédit de recharge est exactement comme celui d’un téléphone portable avant de lancer un appel. D’après Le Quotidien de l’Économie du 3 novembre 2016, c’est la technologie révolutionnaire que l’entreprise Electricity of Cameroon (Eneo), filiale camerounaise du fonds d’investissement (Actis) a vanté au cours d’une réunion de concertation le 26 octobre dernier au ministère du Commerce. Selon la présentation qui a été faite par l’opérateur en charge du secteur de l’électricité, le client pourra obtenir un abonnement simplifié. Il ne recevra plus la visite d’un releveur qui se pointe avec un appareil pour noter l’index de consommation.

L’opérateur souligne que «le consommateur ne subira pas de coupure pour impayé ni de frais de coupure parce qu’il aura déjà payé sa consommation comme quand il achète du crédit téléphonique. En revanche, il ne bénéficiera pas d’une avance sur consommation. Autres avantages, selon Eneo, le client bénéficie de la reprise immédiate du service juste après recharge. Il n’y aura pas de date limite de paiement et de file d’attente en agence. Les usagers ne seront pas surpris par le montant des consommations».

Selon, le journal ce sera moins de tracasseries à gérer pour le changement d’abonnement concernant les locataires. Il y aura plus de flexibilité d’utilisation grâce au chargement au gré du client. Pour l’entreprise Eneo, elle-même, ce sera la fin de la relève, celle de la distribution des factures, des coupures, des anomalies de facture et la réduction du nombre des réclamations. Aussi, peut-on lire, l’opérateur espère avoir moins de tension de trésorerie, car ce sera du «payer avant d’être servi». La filiale d’Actis aura moins de tracasseries pour résiliation ou déménagement et changement d’abonnement à gérer et moins d’apurement pour dette non recouvrer après le départ de locataires indélicats.

camernews-compteur-electricite-prepaye

camernews-compteur-electricite-prepaye