camernews-haram

Effort de guerre contre Boko Haram: La diaspora camerounaise de Grande-Bretagne offre dix millions de FCFA au Gouvernement de Paul Biya

Effort de guerre contre Boko Haram: La diaspora camerounaise de Grande-Bretagne offre dix millions de FCFA au Gouvernement de Paul Biya

Le don des camerounais résidents en Grande-Bretagne a été reçu hier lundi 03 juillet 2017 à Yaoundé par Jules Doret Ndongo, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINATD)

Moins d’une semaine après le premier Forum dédié à la diaspora camerounaise organisé à Yaoundé du 28 au 30 juin 2017 par le gouvernement, la diaspora camerounaise de Grande-Bretagne s’est démarquée en allant remettre aux pouvoirs publics, une somme de dix millions de FCFA pour soutenir les victimes des exactions de Boko haram et les soldats engagés dans la guerre contre la secte islamiste d’origine nigériane.

La cérémonie de remise de cet effort de guerre contre Boko haram, a eu lieu hier lundi 03 juillet dans les locaux du MINATD à Yaoundé et présidée par Jules Doret Ndongo, Ministre délégué auprès du Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

«Ce geste nous va droit au cœur et il est conforme à tout ce que la nation a fait en son temps.  Aujourd’hui c’est la communauté de Grande-Bretagne, nous disons merci au nom du président de la République, au nom de nos forces de défense. Ce geste est le bienvenu et s’il en a d’autre, nous serons toujours disposés à l’accueillir et à l’apprécier à sa juste valeur » a réagi au micro de la Crtv-Radio, Jules Doret Ndongo.

Voici trois ans déjà que le Chef de l’Etat, Paul Biya, a officiellement déclaré la guerre contre Boko haram. Mais c’est depuis deux ans que les camerounais d’ici et d’ailleurs se sont lancés dans un énorme élan de solidarité pour venir en aide aux soldats et victimes des exactions des terroristes de Boko haram.

Un comité interministériel ad hoc présidé par René Sadi, le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, gère les dons en nature et en numéraires reçus des personnes de bonne volonté.

 

camernews-haram

camernews-haram