camernews-ecole

Éducation de base: L’enseignement privé laïc affiche les meilleurs résultats au Common Entrance et au CEP dans la région du Littoral

Éducation de base: L’enseignement privé laïc affiche les meilleurs résultats au Common Entrance et au CEP dans la région du Littoral

La réunion du comité régional de l’enseignement privé de base dans le Littoral a dévoilé cette semaine les performances des divers ordres d’enseignement dans cette région

Ainsi, apprend-on, l’enseignement privé a enregistré au cours de l’année écoulée, un taux de  86,67% pour le protestant et 94,15 pour le laïc au Common Entrance. Mieux que le secteur public qui lui, a enregistré un taux de 84,87%. Pareil pour le Certificat d’études primaires (CEP) où le privé laïc se situe à 87,74% contre 73,98% pour le public.

Des statistiques pour lesquelles les responsables d’établissements présents ont reçu les félicitations du représentant du Gouverneur de la région. En effet, Yara Samvan, chef de la division des Affaires économiques, sociales et culturelles des services du patron du Littoral, a apprécié les efforts de l’enseignement privé de base qui «œuvre à la formation de la jeunesse camerounaise [et] contribue à l’amélioration de la gouvernance scolaire».

Un secteur qui revêt de l’importance du fait même de sa représentativité. En effet, apprend-on, sur les 4575 écoles maternelles et primaires que compte la région, 3602 sont du privé, soit 75,83%. Chiffre majoritaire aussi chez les personnels enseignants. Sur 14804 individus recensés en 2015-2016, 9662 étaient du secteur privé, soit 65,27%.

En ce qui concerne les personnels enseignants, il aura notamment été question pour les participants à la réunion de s’approprier d’une part les textes réglementaires du secteur privé de l’éducation de base et d’autre part, de comprendre au mieux la problématique des conventions collectives, ainsi que celle des droits et devoirs des travailleurs. A cet effet, des experts du ministère du Travail et de la Sécurité sociale étaient présents pour exposer sur les deux derniers points.

Autre sujet, les zones d’éducation prioritaire dont font désormais partie quelques établissements privés grâce à un partenariat avec le ministère de l’Éducation de base et le lancement d’une phase pilote. Le Littoral compte 16 écoles retenues sur 40.

camernews-ecole

camernews-ecole