Économie. Accroissement des investissements dans les télécoms

Pour la seule période 2013 -2016, le montant des investissements commis par les opérateurs actifs dans ce secteur économique a franchi le seuil de 1000 milliards de FCFA.

1228,73 milliards de FCFA. C’est le montant des investissements consentis par les opérateurs de télécommunication au Cameroun. Selon l’Agence de régulation des télécommunications (ART), ce montant porte sur les exercices 2013, 2014, 2015 et 2016.

De façon détaillée, les investissements déclarés par les opérateurs de communications électroniques au cours de l’année 2016 correspondent à 13,84% de l’investissement national. Soit une somme de 398,63 milliards de FCFA. A l’analyse de ces chiffres consolidés du gendarme des télécoms, les investissements de 2016 ont été essentiellement portés par les activités des opérateurs concessionnaires. Ces investissements ont culminés à plus de 97,51% du montant global des investissements réalisés dans le secteur. Selon le dernier observatoire du marché des communications de l’ART, les investissements des opérateurs titulaires de licences de 1ère catégorie (Fournisseurs d’accès à internet) ont connu une forte croissance de 836,04% pour s’établir à 9,93 milliards de FCFA en 2016.

447,4 milliards de FCFA en 2015

Ce montant des investissements déclarés en 2016 dans le secteur a progressé de 34,04% par rapport à 2015. Pour cet exercice, le volume des investissements du secteur -droits d’entrée et de renouvellement inclus- caracole à 447,4 milliards de FCFA. Hors droits d’autorisation (entrée et renouvellement), leur montant s’établit à 297,4 milliards de FCFA. Ce montant global des investissements réalisés dans les télécoms au Cameroun s’est accru de 50,3% (hors droits d’entrée et de renouvellement). Selon le régulateur, cette évolution fait suite au renouvellement des conventions de concession des opérateurs MTN Cameroon et Orange Cameroun. C’est en 2015 que ces derniers ont en effet été autorisés à établir et exploiter des réseaux 3G et 4G. D’où l’afflux d’investissements observé en 2015.

Sur le même exercice, les investissements de la Cameroon Telecommunication (Camtel), opérateur public de réseau fixe, ont également suivi une tendance haussière. Avec un taux de 157,19% en 2015, Camtel revendique près de 37% de l’ensemble des investissements déclarés (hors droits de renouvellement) dans le secteur en 2015. Pour ce qui est de l’année 2014, le niveau des investissements a connu un repli de 15,85%. En effet, après avoir enregistré une croissance exceptionnelle de 119% en 2013 (184,8 milliards de FCFA), le stock d’investissement réalisé par les opérateurs de communication électronique s’est établi à 197,9 milliards de FCFA en 2014. La politique de Paul Biya en matière de télécommunication vise en réalité à l’optimisation de ce levier qui est un véritable catalyseur économique.