Ebolowa : Un homme consomme du viagra local et en meurt avant de passer à l’acte

Ebolowa : Un homme consomme du viagra local et en meurt avant de passer à l’acte

Un jeune homme, âgé de près d’une cinquantaine d’années, vendeur de médicaments de la rue, meurt dans une auberge à Ebolowa, avant l’acte sexuel avec sa copine plus jeune que lui de plusieurs décennies.Selon les témoignages que nous avons reçu, sur le lieu du drame, au quartier Angalé, c’est autour de 21h 30 ce samedi 25 janvier, que le drame survient.

Lambert Fokou, vendeur de médicaments dans la rue, avait réservé une chambre pour passer la nuit avec sa jeune copine. C’est celle-ci qui, dans un premier temps, va alerter la réception de l’hôtel, du malaise cardiaque que venait de subir son compagnon, avant de fondre dans la nature. L’odeur de l’alcool qui se dégage de la chambre d’hôtel, conforte la réceptionniste dans l’idée que son client est plutôt dans un coma éthylique.

L’agent de ménage va constater plus tard que le client est effectivement décédé. Le corps du nommé David est aussitôt conduit à l’hôpital régional d’Ebolowa. Les premières informations du médecin légiste, font état de la consommation d’une sorte de « viagra local». Le défunt dont le corps a été transporté à la morgue, laisse une femme et trois enfants. La police et les autorités judicaires se sont saisies de l’affaire pour enquête.

camernews-Ebolowa

camernews-Ebolowa