Dysfonctionnement de la connexion internet au Cameroun

Le réseau internet connaît des perturbations récurrentes au Cameroun ces derniers temps, notamment dans les cybers cafés, où la connexion est lente et régulièrement entrecoupée, a-t-on constaté.

Avec l’arrivée de la 3G l’année dernière, l’on s’attendait naturellement à une amélioration de la qualité du service. Des désagréments observés lors du basculement à cette nouvelle technologie étaient passagers, affirmait-on, puisqu’il arrivait qu’une fois connecté, tout le crédit s’envole, rapportent des témoignages concordants. A en croire des responsables de cybers cafés, « ce sont les fournisseurs qui sont à l’origine des perturbations observées dans la distribution de l’internet. S’ils connaissent des dysfonctionnements, cela va forcément se répercuter chez-nous. C’est vrai que l’usager qui a payé son argent pour travailler ne veut pas comprendre cela, ce qu’il veut, c’est la connexion internet ».

Sur la base des déclarations fournisseurs, le véritable problème se trouverait au niveau de la disponibilité de la fibre optique, d’où un doigt accusateur à la Cameroon télécommunications (CAMTEL), l’entreprise publique chargée de la gestion de la fibre optique. Conséquence, « on peut attendre plusieurs minutes pour accéder à sa boîte, n’en parlons pas lorsqu’il s’agit de joindre un simple fichier où le télécharger, cela vous prendra dix, vingt ou trente minutes, quand on ne parvient pas simplement à attacher le fichier », s’indigne un usager.

Des désagréments parfois à l’origine de la mésentente entre les usagers et les gérants de cybers cafés, « sommés de rembourser ».