camernews-petitpays

Dynastie Le Tigre (artiste musicien): Petit Pays nous a méprisé

Dynastie Le Tigre (artiste musicien): Petit Pays nous a méprisé

Il faisait partie des artistes invités pour les 30 ans de carrière de Petit Pays le 19 mai dernier au palais polyvalent des sports de warda. Alors que ce dernier était sur la scène, nous prenions alors Dynastie dans les loges l’ayant vu dans tous ses états. Il ne manquera pas de mettre en garde les aînés qui selon lui n’aident pas la jeune génération.

Dynastie on vous sent très remonté, qu’est-ce qui pourrait expliquer cette ire ?

Permettez-moi tout d’abord de me présenter à vos internautes. Moi c’est Dynastie Le Tigre, auteur de l’album Toto Piii dont les extraits Wokolooo !!! et Ma Femme sont connus du grand public depuis près d’un an déjà. Ecoutez, mon souci c’est d’apporter une pierre dans l’édification de notre culture, particulièrement dans le domaine de la musique. Pour revenir à votre question je dirai qu’on est là, c’est pour les trente ans de Petit pays dans la musique. On ne sait pas ce que se passe, depuis 18 heures il y aurait dû avoir balance, mais là il est minuit et nous sommes deçus de voir que Petit Pays est monté sur la scène. C’est une humiliation pour nous autres qui sommes arrivés depuis pratiquement cinq heures de temps.

Quesque le programme prévoyait ?

Comme je vous l’ai dit tantôt, il était question que la balance se fasse à 18 heures, après quoi les passages des différents artistes notamment Dixième Co, Sine, FBI, Dynastie Le Tigre, Mani Bella et enfin le passage de Petit Pays qui est à l’honneur ce soir. Mais Petit Pays à peine arrivé se dirige vers la scène. Du coup on ne sait pas si c’est un conflit de générations. Nous sommes là pour soutenir notre papa, c’est un monument de la chanson, mais là on se sent délaissé. On est traité comme si on avait de la merde sur le corps. Voilà donc ce qui se passe. Petit Pays est sur scène, de notre côté on n’aperçoit aucun membre de l’organisation, ils ont tous disparu. Nous sommes dans les loges sans ne serait-ce qu’une bouteille d’eau minérale à boire. Nous ne savons à qui demander quoi. Moi je le prends comme un mépris à notre égard, nous la nouvelle génération. Celle-là qui a pris l’initiative de venir en toute humilité soutenir un grand-frère, avec fierté. Mais ce dernier n’a même pas eu notre temps, il a juste couru sur la scène pour chanter. Regardez autour de vous, le groupe FBI est triste, les autres jeunes rentrent carrément très déçus de ce qui se vit en ce moment.

Quelle leçon en tirez-vous ?

Moi Dynastie Le tigre, je sais une chose : le temps de Dieu est le meilleur. Il viendra le moment où le relais se fera indubitablement, avec douceur, ou quelque soit la méthode. Mais puisque nous ne sommes pas venus nous comparer à qui que ce soit, puisque nous sommes là avec bon cœur pour jouer, et que nous n’ayons exigé quoi que ce soit, comprenez que nous nous sentons frustrés par la situation.

Les autres n’éprouvent pas l’envie de parler, mais vous, oui.

Oui, je prends cette peine de me jeter à l’eau et de dire : vraiment grands-frères, même si vous avez atteint les sommets et que vous touchez déjà le ciel, j’ose croire qu’en aucun cas les conflits de générations n’ont construit. J’estime plutôt que c’est le moment pour vous de nous tenir par la main et de nous montrer le chemin, que l’on sache d’où on vient et où on va. C’est de ça qu’il s’agit, nous aussi on veut connaitre. Et si à défaut de ça vous ne prenez même pas la peine de vous arrêter afin de nous dire : « Les petits, excusez-nous, voilà ce qui se passe », c’est vraiment moche. Ils nous abandonnent dans les coulisses, sans eau à boire et je suis exacerbé. Alors je le décrie avec la dernière énergie, même s’il faille qu’ils sabotent ma carrière, là je m’adresse à tous les aînés qui m’écoutent, on vous respecte et on aimerait le faire davantage, mais respectez-nous aussi. Moi je me suis jeté à l’eau comme un soldat, et Dieu merci aujourd’hui mon petit public m’accepte. Ce soir ce public est là mais malheureusement il risque rentrer sans me voir et c’est très mauvais pour lui comme ça l’est pour moi.

C’est un coup de gueule fort que vous faites-là…

Il le faut, car on ne m’a pas appelé ici parce que j’ai un oncle X ou une tante Y ou que sais-je encore. Si on m’a sollicité, c’est bien parce qu’on sait que Dynastie existe et voilà ce qu’il peut faire. Donc franchement, d’ici 20 ans je sais que ce ne sera plus eux qui seront là, et je me vois mal en tant qu’idole ou aîné en train de frustrer les petits frères, car j’aurai honte de voire un jour qu’ils seront devenus des hommes. Donc pour dire que ce qui se passe au palais polyvalent des sports ce soir du 19 mai 2014, est un mépris total à l’endroit de nous jeunes, et il faudra bien que ça cesse un jour.

 

camernews-petitpays

camernews-petitpays