camernews-Embouteillage-Akwa

DU RIDICULOUS AU CAMEROUN

DU RIDICULOUS AU CAMEROUN

La conduite révèle de la classe, c’est un art qui complète l’élégance et les femmes le savent. Pourtant quand on enlève le décor et les cascadeurs professionnels ainsi que les acteurs de marque, que l’on baisse les rideaux, le charme s’évanouit. Au Cameroun, le transport est une toute autre affaire. Ici carbure le bêtisier.

Par où commencer ? Doit-on regarder de gauche à droite pour faire un meilleur plan ? Qu’importe, on fonce c’est tout. Le but c’est d’arriver n’est ce pas ? Trêve d’hésitations démarrons le moteur, faisons des extensions, c’est parti. Au Cameroun, le transport est loin d’être une partie de tourisme, si oui celle des bêtisiers. Dans le grondement des moteurs, affaissé sur son châssis, la canicule à de l’effet à Douala. Il s’échappe alors naturellement de la colère et des frustrations. Comme dans un ‘need of speed’, chacun tire le bitume de son coté. Mais hélas les mototaximen sont des maillots jaunes.

Sandales aux bouts de l’orteil, jeans ramassé et au ras des fesses n’en déplaise aux passagers qui s’y habituent en fin de compte. Sur cet engin à deux roues, le frein n’existe presque pas.  Et les rétroviseurs, ont trouvé des oreilles pour substitues. On tuned sans cesse sa bekam selon son feeling afin de jouer aux missions impossible entre les gros porteurs sous le regard effrayé du malheureux passager. Détrompez-vous la police n’est pas très acteur et aucun feu ne peut arrêter cette ambiance. Et si on n’a rien pour s’occuper la chaîne, c’est forcement la faute du voisin.

Le langage va alors de tord et de travers surtout quand demeurent des essuies-glasses qui sont à la recherche de leur tampon. On s’en gueule à tout coin de rue, sur la chaussée, au trottoir et même au carrefour où les rendez-vous sont pris dans la matinée et en soirée. Que faire ? Les agents de la sécurité immergent déjà sur le poids de ces klaxons. Seule la fatigue des rendez-vous semble résigner les automobilistes qui viennent d’éponger leur journée. Et encore s’ils ont de la chance de regagner leur domicile respectif.
Carmudi la nouvelle carrosserie brille cependant dans cet engrenage. Elle ne se dispute ni parking, ni moteur ou chassie. Elle concilie les différentes coupes et met chacun sur de même pneu. Parce qu’il n’y a pas plus élégant et plus charmant que la conduite, que l’odeur du carburant. Et çà, les femmes le savent.

 

camernews-Embouteillage-Akwa

camernews-Embouteillage-Akwa