camernews-ama-tutu-muna

Droits d’auteur: Les artistes s’engagent au respect de la loi

Droits d’auteur: Les artistes s’engagent au respect de la loi

Le communiqué final de la concertation du 16 janvier 2014 entre le Minac et les opérateurs du secteur de l’art musical.

Dans le cadre du processus de normalisation de la gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins du droit d’auteur dans le domaine de l’art musical, visant à favoriser un retour rapide à la sérénité et à la légalité républicaine de l’organisme en charge de la gestion collective dudit secteur, le Ministre des Arts et de la Culture, Mme Ama Tutu Muna, a tenu le 16 janvier 2014, une concertation paritaire avec des opérateurs du secteur concerné.

Cette concertation, qui fait suite à la série de consultations engagées depuis le 31 décembre 2013, visait notamment à aboutir la réconciliation et à l’unité de tous les artistes du secteur.

A l’issue des échanges fructueux et constructifs, les participants ont adopté une déclaration dans laquelle ils s’engagent notamment à:

– se conformer aux lois, règlements et institutions de la République;

– œuvrer de manière harmonieuse, pacifique et dans l’unité, au processus de sortie de crise dans la gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins du droit d’auteur dans le secteur de l’art musical;

– préserver et à mettre en œuvre des résolutions issues du processus d’assainissement et de normalisation en cours;

– continuer de travailler dans un cadre de concertation et de dialogue permanents, afin de consolider les acquis de l’assainissement et de la normalisation du secteur de l’art musical;

– soutenir les efforts de redressement, ainsi que les décisions du Ministre des Arts et de la Culture, pour un retour rapide à la légalité de la gestion collective dans le secteur de l’art musical. Par ailleurs, les participants ont sollicité des pouvoirs publics, l’élaboration d’un fichier des artistes, l’institutionnalisation d’une carte de l’artiste ainsi que l’aménagement d’un système de sécurité sociale en faveur des artistes et des opérateurs du secteur de l’art musical.

Enfin, les participants ont adressé une motion de remerciements, de déférence et de soutien au Chef de l’Etat, S.E.M. Paul Biya, pour sa politique avisée et avant-gardiste en faveur du développement de l’activité musicale au Cameroun, de son souci constant de favoriser le relèvement du niveau de vie des artistes.

camernews-ama-tutu-muna

camernews-ama-tutu-muna