Droit international humanitaire: des journalistes outillés face conflits armés

Un séminaire y relatif organisé par le Comité international de la Croix-Rouge pour l’Afrique se tient depuis lundi à Yaoundé

En tant que citoyen, le journaliste est astreint à un certain nombre d’obligations liées aux conflits armés. Notamment, les discours et positions qu’il ne doit pas prendre et adopter. C’est pourquoi il est nécessaire et utile qu’il comprenne des règles qui sont applicables aux droits des conflits armés. Telle est la raison d’un séminaire organisé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) lundi à Yaoundé.

La rencontre a pour de but de sensibiliser et d’outiller les journalistes sur les préoccupations humanitaires que posent les conflits armés et le mandat et fonctionnement du CICR. Ainsi que de doter les concernés de quelques concepts clés du Droit international humanitaire (DIH) applicable lors des conflits armés. Sans oublier la protection des journalistes en cas de conflits armés et autres situations de violences.

Un journaliste sur le champ de bataille à l’Extrême-Nord du Cameroun où Boko Haram multiplie des exactions.

Selon Apollin Koagne Zouapet, doctorant chercheur à l’Université de Genève en Suisse, le DIH est un ensemble de règles juridiques et de mécanisme visant à protéger ceux qui ne combattent pas et ne participent plus aux hostilités. En même temps, il vise à limiter les moyens et méthodes de combat entre belligérants sur les champs de bataille. L’idée du DIH étant que même la guerre a des limites, il faut donc protéger, limiter et distinguer.

Le DIH peine cependant à se faire respecter par des Etats. C’est pourquoi les Etats ont le devoir d’éduquer et de former l’ensemble de la population civile afin de promouvoir et de favoriser le respect de ce droit. Le CICR quant à lui fournit protection et assistance aux victimes de conflits armés et d’autres situations de violence, apporte une aide humanitaire dans les situations d’urgence, et s’emploie à promouvoir le respect du droit international humanitaire et son intégration dans les législations nationales.