camernews-bousculade-stade-douala

Drame: Bousculade meurtrière au stade de la Réunification de Douala lors d’une campagne d’évangélisation. De nombreux blessés dans les hôpitaux de Douala

Drame: Bousculade meurtrière au stade de la Réunification de Douala lors d’une campagne d’évangélisation. De nombreux blessés dans les hôpitaux de Douala

Comme récemment à la Mecque où, lors d’un pèlerinage des musulmans, une bousculade a fait plusieurs victimes, hier, au stade de la Réunification de Douala, une bousculade sanglante a été aussi enregistrée lors d’une campagne d’évangélisation chez les chrétiens.

Toute la journée d’hier mardi 20 octobre 2015, le stade de la Réunification, situé à Bepanda, un quartier de Douala était plein. Il débordait. On avait plus vu cela depuis le match Cameroun contre Ghana, joué il y a 17 ans et comptant pour les éliminatoires de la Can 2000. Un match achevé dans le sang en raison d’une bousculade. Hier, le sang a aussi coulé toujours à cause d’une bousculade survenue à la fin d’une Campagne d’évangélisation animée par  Suleman Johnson, un célèbre pasteur nigérian. «Il était 22h quand, immédiatement après la messe, les gens ont commencé à quitter le stade. Le mouvement de la foule était impressionnant. Je ne peux pas vous dire exactement l’origine de la bousculade, mais j’ai vu les gens paniqués. C’est pendant ce moment de frayeur que certaines personnes ont été piétinées» raconte un employé du stade de la Réunification de Douala.

Stade de la Reunification
Photo: (c) Cameroon-Info.Net

A en croire des sources hospitalières, le bilan provisoire de cette bousculade nocturne a fait un mort et une vingtaine de blessés qui sont suivis dans les hôpitaux de la capitale économique. «Je voyais ça venir. Parce que dans la matinée vers 13h, il y a eu une première bousculade dans les gradins en face de la Tribune couverte. On parlait en ce moment d’un mort, un jeune qui serait mort asphyxié» témoigne un autre personnel de la cuvette de Bépanda.  Ce matin du  mercredi 21 octobre 2015, le stade de la Réunification présente encore les stigmates de cette bousculade sanglante. Par exemple, des garde-fous et le grand portail de l’entrée Tribune B se sont écroulés sous la charge des gens qui voulaient de sauver. Entamée hier matin devant près de 50 mille croyants, cette campagne d’évangélisation encadrée par les forces de l’ordre camerounaises, se termine en principe ce mercredi 21 octobre 2015.
camernews-bousculade-stade-douala

camernews-bousculade-stade-douala