camernews-drake

Drake accuse un hôtel de racisme, ses fans ruinent la réputation de l’établissement sur Internet

Drake accuse un hôtel de racisme, ses fans ruinent la réputation de l’établissement sur Internet

Sur Instagram, le rappeur s’est dit victime de racisme de la part du personnel de l’hôtel où il résidait lors de son weekend à Coachella. Sur Google, les fans ont massivement commenté négativement l’établissement…
Si vous tenez à votre E-Réputation, mieux vaut ne pas être dans le viseur de Drake. En représentation au Festival de Coachella ce week-end, le chanteur américain a séjourné au Madison Club. Apparemment, l’accueil de l’hôtel californien n’a pas été au goût de la star. Lundi 17 mars le rappeur a publié sur son Instagram un commentaire bien salé sur l’établissement.« L’endroit le plus offensant où j’ai séjourné dans toute ma vie, avec des employés qui choisissent leurs clients selon un profilage racial », écrit-il sous une photo supprimée depuis, où apparaissait le logo du lieu. Évidemment, avec plus de 35,8 millions d’abonnés sur son compte, Drake a réveillé l’instinct de troll qui sommeille en chacun de ses fans.
«Comment osez-vous traiter Drizzy comme ça?»
Des centaines d’entre eux se sont ruées sur la page Google du Madison Club, qui jusque-là affichait cinq belles étoiles sur cinq dans les avis. Les « Draker » en furie ont massivement laissé des commentaires négatifs, avec une seule étoile de satisfaction. De quoi faire baisser la réputation d’un hôtel de luxe, dans lequel la plupart n’ont jamais dû mettre les pieds.
Les fans de Drake innonde de mauvais commentaires la page du Madison Club – Capture Google
« Mauvaises personnes »
« J’aimerais pouvoir donner à cet endroit -5 étoiles. Comment osez-vous traiter Drizzy comme ça ? Comment vais-je être traité en tant qu’Afro-américain ? Quelle honte.»

 

camernews-drake

camernews-drake