DOUALA VIENT D’ACCUEILLIR LA PREMIÈRE ÉTAPE DE LA CARAVANE DES CHEFS TRADITIONNELS DU CAMEROUN

Ce sont au total 342 chefs traditionnels venus des quatre coins du Cameroun qui ont rallié les berges du Wouri ce dimanche 04 août pour assister au rituel des chefs Sawa du littoral en faveur de la paix au Cameroun

Mettre fin au mauvais vent qui souffle actuellement sur le cameroun, tel est l’objectif que se sont fixés l’ensemble des autorités traditionnelles et coutumières du Cameroun. Pour ces derniers, trop de sang a déjà coulé dans leur pays , il faut donc mettre un terme à ces guerres fratricides qui déchirent jour après jour un peu plus notre pays. Les chefs traditionnels qui ont longtemps observé à distance la situation socio politique du Cameroun se détériorer du fait des guerres intestines se sont résolus a y mettre véritablement un terme.

C’est ainsi que l’initiative de mettre sur pied une caravane qu’ils ont appelé « caravane des autorités traditionnelles et coutumières pour la paix et le vivre ensemble au Cameroun» est née à Batchenga le 22 juin dernier lors du congrès des chefs traditionnels du Cameroun. Il y a été décidé qu’une caravane proprement dite de chefs traditionnels allait parcourir les dix régions du Cameroun pour rétablir la paix.

Le premier arrêt de cette caravane était donc Douala cea dimanche 04 août où les chefs sawa ont accueilli leurs homologues venus des dix régions. Sa Majesté Mouangue Dissake, point focal de cette initiative dans le littoral dira à ce propos:« en choisissant de venir sur les berges du Wouri, vous demontrez en en plus doyter, des valeurs que vous portez pour notre pays, des souhaits ô combien ardents que vous ne cessez d’exprimer pour qu’il sorte de ces crises abjectes et ignobles dont il fait face ces dernières années. Celà démontre aussi et surtout que vous militez pour la paix et non la guerre, la concorde et non la discorde, l’union et non la division, la prospérité et non le chaos, le vivre ensemble et non la haine.»

[InArticle]

L’étape des discours passée, les chefs traditionnels du littoral se sont retrouvés dans « leurs case sacrée» aménagée pour l’occasion sur les berges du Wouri. Après de longues minutes de rituel et d’invocation des ancêtres, ils sont sortis avec un canari sacré qui a été présenté à toutes les communautés présentent sur les berges du Wouri ce dimanche. En acclamant ce canari sacré avec des mouvements de chasse mouches, les chefs traditionnels des autres régions ont approuvé et validé l’étape de Douala de leur caravane en confiant le sort du Cameroun à leurs ancêtres.

Après Douala qui a reçu une mention honorable, la caravane des autorités traditionnelles et coutumières pour la paix et le vivre ensemble au Cameroun deposera ses valises dans les tous prochains jours à bafoussam dans la région de l’Ouest.