Douala: Naseri Paul Bea prescrit les «minibus» et redit non aux «cargos»

Le responsable du département du Wouri dans le Littoral a réitéré la position des autorités administratives sur le transport urbain, lors d’une réunion tenue jeudi avec les acteurs du secteur

Le préfet du Wouri Naseri Paul Bea a réitéré jeudi, 13 août 2015, son refus concernant la circulation descargos dans la ville de Douala, au terme d’une réunion tenue avec les transporteurs urbains. A l’occasion il a invité les acteurs du secteur à se regrouper pour s’offrir des minibus de 15 à 20 places. Objectif, assurer et faciliter le déplacement les populations de la cité économique camerounaise.

La rencontre, qui avait pour objectif de règlementer le secteur du transport à Douala, rentre dans le cadre de l’assainissement du secteur du transport urbain.

 

Les minibus sollicités dans la ville de Douala.

L’occasion a été donnée aux transporteurs d’apporter des propositions qui ont été retenues par le préfet. Notamment: l’identification des véhicules, des conducteurs, du personnel roulant et des propriétaires de ces moyens de transport. Toutes ces informations seront remplies dans un fichier qui sera ensuite remis aux autorités compétentes.

Naseri Paul Bea a également recommandé aux transporteurs des cinq arrondissements dudit département de créer des bureaux constitués de syndicats qui serviront de courroie de transmission entre les syndicalistes et les pouvoirs publics.

Les transporteurs de la ville de Douala ont un mois pour organiser les élections qui permettront de désigner les responsables de ces syndicats.