Don d’ordinateurs du chef de l’Etat: l’enrôlement des étudiants est lancé

www.hesiuninet.cm/hesiuyI, en vue de faciliter  leur enrôlement biométrique et en exécution des instructions de Monsieur le Recteur de l’université de Yaoundé I ».
La note signée le 5 juin, et venant après celle du recteur a aussitôt déclenché une ruée des étudiants vers les services compétents. Depuis la signature de cette note, l’amphi 1003 ne désemplit pas. Appelé à recevoir les étudiants pour leur identification, et où leurs empreintes et photos sont réalisées, c’est à qui passera le premier. « Je suis arrivé ce matin à 7h et j’entends bien remplir toutes les conditions pour rentrer en possession de mon ordinateur », dit un étudiant rencontré sur les lieux. Certaines échauffourées ont même été enregistrées, sans conséquence véritable sur le développement du processus. Le Pr Ndjodo, qui supervise l’opération au niveau du Minesup, a fixé la date limite de l’enrôlement à fin septembre 2017. Les étudiants sont invités à signaler toute difficulté à la salle multimédia de leur faculté respective.
 

« >

Les étudiants ont commencé à se mettre en règle pour entrer en possession de l’ordinateur promis par le chef de l’Etat

 

Université de Yaoundé I, hier à Ngoa-Ekélle autour de midi. Dès l’entrée, des appels incessants attirent votre Attention. « Enregistrement pour les ordinateurs », ce sont des agents des compagnies de téléphonie mobile qui vous interpellent. Dans le campus, c’est la même ambiance, pas un pas sans cette interpellation. Et des étudiants se bousculent, pour ne pas rater cette autre phase devant aboutir à la concrétisation du don d’ordinateurs du chef de l’Etat, Paul Biya aux étudiants de toutes les universités camerounaises.
Sur un babillard de la Faculté des Arts lettres et sciences humaine de l’université de Yaoundé I,  la note du doyen, Louis Martin Onguéné Essono se veut claire. « Le doyen de la faculté des lettres et sciences humaines de l’université de Yaoundé I invite tous les étudiants à actualiser leur information personnelle sur le site web www.hesiuninet.cm/hesiuyI, en vue de faciliter  leur enrôlement biométrique et en exécution des instructions de Monsieur le Recteur de l’université de Yaoundé I ».
La note signée le 5 juin, et venant après celle du recteur a aussitôt déclenché une ruée des étudiants vers les services compétents. Depuis la signature de cette note, l’amphi 1003 ne désemplit pas. Appelé à recevoir les étudiants pour leur identification, et où leurs empreintes et photos sont réalisées, c’est à qui passera le premier. « Je suis arrivé ce matin à 7h et j’entends bien remplir toutes les conditions pour rentrer en possession de mon ordinateur », dit un étudiant rencontré sur les lieux. Certaines échauffourées ont même été enregistrées, sans conséquence véritable sur le développement du processus. Le Pr Ndjodo, qui supervise l’opération au niveau du Minesup, a fixé la date limite de l’enrôlement à fin septembre 2017. Les étudiants sont invités à signaler toute difficulté à la salle multimédia de leur faculté respective.