Don de sang: Les diplomates américains, de grande Bretagne et du Japon se moquent des camerounais

Les Ambassadeurs et Haut Commissaire du Japon, de Grande Bretagne des Etats-Unis à Yaoundé ses excellences Kunio Okamura,; Brian Olley, et Michael Hoza ainsi que l’ensemble de leurs personnels, ont fait un don de sang le 23 Juin dernier, à l’infirmerie de l’Ambassade des Etats-Unis à Yaoundé.

Etaient conviés à cette cérémonie, le Directeur de l’Hôpital Militaire de Yaoundé le Colonel Médecin Abeng Mbozo’o et le Lieutenant Colonel Médecin, responsable du Laboratoire dudit hôpital. Comme l’a souligné l’ambassadeur américain par ailleurs initiateur du projet,’’ ce don de sang est une contribution active de ces pays auprès du Cameroun dans son combat contre la secte islamiste Boko Haram ainsi que sa participation à la mission des nations unies pour la stabilisation de la Centrafrique (Minusca)’’.
A chaque donneur, on a prélevé 450 millilitres de sang pour un total de près de 100 poches de sang qui ont été recueilli. Autrement dit, et selon le diplomate américain, le sang recueilli permettra ‘’une prise en charge efficace des blessés camerounais et tchadiens impliqués dans la guerre contre Boko Haram ainsi que ceux engagés au sein de la Minusca en République Centrafricaine’’. Car, comme l’a souligné le Docteur Abeng Mbozo’o,

‘’l’Hôpital Militaire de Yaoundé est la principale structure hospitalière qui reçoit aujourd’hui les victimes et blessés de guerres en provenances des zones de conflits citées Au total 1500 blessés de nationalités Camerounaise, Burundaise, Tchadienne et Centrafricaine ont déjà été traités à l’Hôpital Militaire de Yaoundé.’’
Mais à bien regarder cette affaire, on se croirait devant une scène de théâtre bien orchestrée. L’histoire d’un dupé aveugle face à un groupe de moqueurs bienfaiteurs. Et une série de questionnement ne peut que se poser :
pourquoi une opération humanitaire aussi importante c’est-à-dire la prise de sang pourtant destinée à l’hôpital Militaire, réceptacle des victimes et blessés de guerres de ces conflits, se tient-elle à l’infirmerie de l’Ambassade des Etats-Unis ?
Ce geste est tout simplement un mépris en vers le Cameroun doublé d’une méfiance et crainte absolue pour notre personnel de santé. La preuve, c’est le Dr James C.Fulton, médecin chef à ladite ambassade qui a personnellement prélevé les trois diplomates et hauts responsables desdites ambassades, pendant que les médecins camerounais invités s’occupaient des employés nationaux de ces chancelleries.
2) En tant que premières puissances militaires de la planète, mis à part les gilets parre balles casques lourds ainsi que quelques lots de treillis qui ont été remis au gouverneur de la Région du Littoral il y a quelques temps, destinés à l’armée camerounaise engagée au front contre Boko Haram, les Américains anglais et japonais n’ont rien trouvé autre de mieux et plus pratique que du sang à offrir à nos soldats en guerre ?
Certes, l’action est encourageante mais quelques poches de sang ne peuvent pas suffire à une armée de mener une guerre contre l’ennemi. Au contraire, l’opinion pense que c’est la mauvaise dissimulation d’intention que se livre ces 03 pays à travers leurs ambassadeurs à Yaoundé. Pourquoi ne pas nous fournir des Armes à feux plus sophistiquées, des munitions, des chars, hélico, avions de chasses et autres matériels de pointe qui nous font d’ailleurs défaut. Bref, une logistique adaptée aux conflits. Non, Ils nous livrent plutôt du sang pour s’occuper plutôt des victimes. Une manière de tout faire pour qu’il n’y ai que de victimes de notre coté.
Voila juste une réflexion, une réflexion qui met à découvert les intentions et actions et gestes mal pensés de ces chancelleries