camernews-guerandi-mbara-camdiac

Dominique Mbassi, Journaliste d’investigation (Repères): «Guerandi est bel et bien en vie et il est sur le territoire Camerounais»

Dominique Mbassi, Journaliste d’investigation (Repères): «Guerandi est bel et bien en vie et il est sur le territoire Camerounais»

Le journaliste affirme par ailleurs que l’exploitation de l’ancien puchiste porte ses premiers fruits.

Invité hier dimanche 28 Septembre 2014 sur le plateau de «Canal Presse», une émission dominicale de débat diffusée sur la chaine camerounaise Canal 2, Dominique Mbassi, rédacteur en chef de Repères, un Hebdomadaire édité depuis Yaoundé, a lâché deux scoops à confirmer.

Le premier thème de l’émission présentée par Carole Yemelong, revenait sur le silence intriguant du gouvernement camerounais depuis la révélation par le journal Jeune Afrique de ce qui est désormais appelé «Affaire Guerandi», du nom de l’ex-capitaine de l’armée camerounaise, impliqué dans une tentative de coup d’Etat en 1984 contre le chef de l’Etat Paul Biya et porté disparu depuis près de deux ans.

Pour Dominique Mbassi, l’histoire que raconte Jeune Afrique est au moins à 90 % vraie. L’Hebdomadaire panafricain avait récemment affirmé que Guerandi Mbara en exile au Burkina Faso depuis trois décennies, est soit gardé au secret ou qu’il a été exécuté au Cameroun après avoir été capturé en Europe par des agents de la police secrète. «Je peux vous confirmer que Guerandi est bel et bien en vie et au moment où je vous parle, il est sur le territoire camerounais» a affirmé sans ambages le journaliste de Repères avant d’estimer qu’il est normal que le gouvernement camerounais garde le silence devant la polémique suscitée par cette affaire.

«Il est normal que le Gouvernement Camerounais ne s’exprime pas sur un tel cas. Vous avez quelqu’un qui est accusé de vouloir déstabiliser son pays, vous mettez la main sur lui dans des conditions décrites par Jeune Afrique, je trouve qu’il n’est pas normal de communiquer sur cette histoire parce que si Guerandi avait effectivement un projet de déstabiliser  le Cameroun, ce projet ne prend pas fin avec son interpellation» explique Dominique Mbassi.

Dans la foulée, il lâche un second scoop ! «Il reste que le problème Guerandi existe bel et bien. Et c’est dans ce cadre là que, par exemple, survient l’interpellation de Maitre Harissou qui est accusé d’être en intelligence avec des personnes qui tentent de déstabiliser le Cameroun à partir de la Centrafrique» indique le journaliste d’investigation qui pense que ces différentes interpellations sont les fruits des premières exploitations depuis Yaoundé de Guerandi Mbara qui serait gardé au secret.

«Le gouvernement doit dire où se trouve Guerandi, parce que les services de renseignement ne sont pas une prison ou des milieux de détention. C’est tres grave ce qui se passe. Je dis que nous sommes en matière de respect des droits de l’homme. Un être humain qui disparait dans ces conditions-la, les camerounais ont besoin d’être informés. Je pense qu’un être humain qui se retrouve dans notre pays, happé par les services secrets, et que court sur lui un certains nombre de rumeurs, il faudrait que cette situation là soit éclaircie» exige notre confrèreChrisophe Bobiokono.
camernews-guerandi-mbara-camdiac

camernews-guerandi-mbara-camdiac