camernews-tcs-yaounde

Distraction frauduleuse des fonds: Selon le Quotidien Emergence, 9 hauts gradés de l’armée sont convoqués au Tribunal Criminel Spécial

Distraction frauduleuse des fonds: Selon le Quotidien Emergence, 9 hauts gradés de l’armée sont convoqués au Tribunal Criminel Spécial

Le journal rapporte qu’on leur reproche d’avoir frauduleusement détourné plus de 1,5 milliard de FCFA dans une affaire de matricules fictifs.

Dans son édition du 16 août 2016, le Quotidien Emergence rapporte que, pour enrichissement illicite, des Colonels sont convoqués au Tribunal Criminel Spécial (TCS). On les soupçonne d’avoir détourné plus d’un milliard et demi de FCFA. Dans ses colonnes donc, le quotidien fait un tour de ces hauts gradés de l’armée qui feraient face actuellement à la justice camerounaise.

«C’est la somme globale de 1 milliard  539 millions 589 mille 960 FCFA que l’on reproche au Colonel degendarmerie Ntamag Emile et huit de ses acolytes d’avoir détourné dans le cadre de salaires fictifs relatifs à 102 matricules inconnus à la fois du fichier du Ministère des Finances (MINFI) et du Ministère de la Défense (MINDEF)». Dans les colonnes, le journal précise que «cet argent avait été payé à travers la microfinance dénommée Caisse Nationale pour la Promotion des Investissements (CNPI)». C’est donc le 19 août dernier qu’ils ont été entendus au TCS. C’était alors leur deuxième passage devant les juges du TCS.

«En effet, l’affaire aujourd’hui immatriculée N° 038/5G-TCS.2016 est depuis le 12 août 2016 affichée au hall des audiences cinq mois plus tôt, le 17 février 2016. Cette affaire aurait alors marqué le tout premier passage de ces responsables des forces de défense et de sécurité devant la juridiction spéciale chargée des crimes économiques de plus de 50 millions de FCFA. Il convient par ailleurs de préciser que ces hommes en tenue comparaitront libres», écrit le Quotidien Emergence.

Le journal ajoute par ailleurs que, selon les dernières informations, une enquête complémentaire avait été sollicitée afin de préciser l’implication des principaux concernés.

camernews-tcs-yaounde

camernews-tcs-yaounde